Traitements maternels au long cours et développement foeto-placentaire : impact des inhibiteurs de protéases (ritonavir, lopinavir, atazanavir) sur la stéroïdogénèse placentaire in vitro et in vivo

par Camille Fraichard

Projet de thèse en Biologie cellulaire et moleculaire

Sous la direction de Jean Guibourdenche.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de 562 Bio Sorbonne Paris Cité , en partenariat avec Physiopathologie et pharmacotoxicologie placentaire humaine (equipe de recherche) depuis le 21-07-2017 .


  • Pas de résumé en français disponible.


  • Pas de résumé disponible.