Le rôle des fluctuations du prix du pétrole dans l’instabilité financière mondiale

par Yao Ehouman

Projet de thèse en Sciences économiques

Sous la direction de Cécile Couharde.

Thèses en préparation à Paris 10 , dans le cadre de Ecole doctorale Economie, organisations, société (Nanterre) , en partenariat avec EconomiX - UMR 7235, Laboratoire, Laboratoire, Laboratoire, Laboratoire (laboratoire) depuis le 14-07-2017 .


  • Résumé

    Dans le cadre de cette thèse nous nous focaliserons sur les effets probables de la baisse du prix du pétrole sur la sphère financière dans un contexte de financiarisation du marché des matières premières. Il s’agira d’évaluer plus particulièrement dans quelle mesure la sphère financière est impactée par la baisse du prix du pétrole. Notre thèse s’articulera autour des questions suivantes : comment les flux financiers évoluent-ils suite à la baisse du prix du pétrole ? En particulier, dans quelle mesure et avec quelle ampleur les flux financiers réagissent-ils à ces variations des termes de l’échange ? A quelle vitesse les ajustements se produisent-ils ? Existent-ils des signes d’un renforcement de la connexion entre le prix du pétrole et la sphère financière au fil du temps ? En particulier, ce renforcement est-il à l’origine d’une montée de nouvelles tensions sur les marchés financiers ? Pour répondre à ces questions, nous mettrons l’accent, dans cette thèse, sur les principales sources potentielles de vulnérabilités et d’instabilités financières liées aux fluctuations du prix du pétrole, en nous focalisant sur les pays émergents exportateurs et importateurs nets de pétrole. Un premier chapitre s’intéressera aux modalités et à l’ampleur de la transmission de la forte volatilité des prix du pétrole aux marchés boursiers. Un second chapitre analysera les conséquences des modifications affectant le recyclage des excédents financiers sur les modalités de financement à l’échelle mondiale. Enfin, un troisième et dernier chapitre examinera les effets des fluctuations du prix du pétrole sur le risque de crédit et sur les conditions de financement des pays fortement tributaires du secteur pétrolier.


  • Pas de résumé disponible.