Le rôle des villes de transit dans les trajectoires migratoires et résidentielles des exilés: regards croisés sur Palerme (Italie) et Belgrade (Serbie)

par Eleonore Bully

Projet de thèse en Aménagement de l'espace, Urbanisme

Sous la direction de Christine Lelévrier et de Camille Gardesse.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de École doctorale Ville, Transports et Territoires (Champs-sur-Marne, Seine-et-Marne ; 2015-....) , en partenariat avec Lab'Urba (Champs-sur-Marne, Seine-et-Marne) (laboratoire) depuis le 01-09-2017 .


  • Résumé

    Cette thèse propose de s'interroger sur les interactions entre, d'une part, les trajectoires résidentielles et les « projets migratoires » des personnes en situation de migration ; et d'autre part, les instruments, dispositifs et acteurs qui conditionnent et organisent leur accueil. Ainsi, il s'agira de mettre en relation une entrée par les trajectoires des exilés et une entrée par les espaces et les politiques d'accueil à; différentes échelles. Cette recherche vise à: décrire et comprendre les trajectoires migratoires et résidentielles des exilés à; l'aune des contraintes auxquelles ils doivent faire face - en termes de configurations urbaines et institutionnelles, de filières et de lieux ; et dans le même temps à analyser les reconfigurations de l'action publique urbaine attachée aux enjeux d'hospitalité; et d'hébergement des exilés. Cette recherche s'appuiera sur des enquêtes de terrain dans les villes de Palerme en Italie et de Belgrade en Serbie, deux villes de transit structurante dans les routes migratoires.

  • Titre traduit

    The role of transit cities in the migration and housing trajectories of asylum seekers, undocumented people and refugees: crossed regards on Palermo (Italy) and Belgrade (Serbia)


  • Résumé

    This research focus on the interactions between the housing trajectories and the "migration projects" of asylum seekers and the urban policies and measures which organize their reception in transit cities. This PhD thesis aims at describing and understanding the migration and housing trajectories of people forced into exile from their country, and at the same time it aims at analyzing the reconfiguration of urban public policies in terms of hospitality and housing of these people. Then, this research will imply two empirical studies in Palermo (Italy) and Belgrade (Serbia), which are two important transit cities in the migration routes leading to Europe.