L'indentification de l'expression non verbale des emotions en grande section de maternelle : indice d'une competence sociale particuliere ?

par Florence Nemorin (Aspe)

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Jean-Marie Besse.

Thèses en préparation à Lyon depuis le 01-10-2006 .


  • Résumé

    Cette recherche se propose d'envisager dans un contexte à la fois développemental et cognitif une relation entre les compétences sociales d'un individu et sa capacité à percevoir les émotions des autres. des travaux sur la reconnaissance des émotions effectuées notamment par ekman dans les années 70 ont permis de constater que certaines émotions considérées comme basiques (peur, joie, tristesse, colère, surprise...) correspondent effectivement à des expressions faciales prototypiques et universelles. mais à partir de quel âge ces émotions sont-elles clairement identifiables ? est-ce déjà le cas en fin de maternelle comme semblent le suggérer les théoriciens de l'esprit ? existe-t-il chez les enfants de cet âge des différences interindividuelles notables par rapport à cette compétence ? et est-il également possible de constater une relation entre cette performance particulière et d'autres compétences sociales (statut et comportement au sein du groupe de pairs par exemple) ? ce projet de recherche fait suite à une étude exploratoire précédemment menée sur le sujet dans une classe de grande section de maternelle de la banlieue lyonnaise. nous avions avancé l'hypothèse que les enfants les plus populaires de cette classe seraient aussi les plus compétents en ce qui concerne l'évaluation des émotions d'autrui et à contrario que les enfants les moins populaires seraient quant à eux les moins compétents dans la reconnaissance des émotions /...


  • Pas de résumé disponible.