Modélisation des concentrations de particules dans les rues de Paris

par Lya Lugon Cornejo Von Marttens

Projet de thèse en Sciences de l'Univers et Environnement

Sous la direction de Karine Kata sartelet.

Thèses en préparation à Paris Est , dans le cadre de SIE - Sciences, Ingénierie et Environnement , en partenariat avec CEREA (laboratoire) depuis le 01-09-2017 .


  • Résumé

    Les particules présentes en suspension dans l'atmosphère ont un impact sanitaire important. Afin de prévoir la pollution atmosphérique et d'étudier les impacts de scénarios de réduction d'émissions sur la pollution, des modèles de qualité de l'air ont été développés. Le modèle "Street-in-Grid" (SinG), développé au CEREA, combine les avantages des modèles de qualité de l'air eulériens et ceux des modèles de réseaux de rue qui peuvent simuler les concentrations de polluants atmosphériques dans des configurations urbaines complexes. Il permet notamment d'étudier des scénarios futurs où les interactions entre les rues-canyons, et la pollution de fond peuvent être amenées à évoluer. Cependant, SinG ne permet, pour l'instant, que de calculer les concentrations de polluants gazeux et des particules primaires dans les rues, là où la population est la plus exposée. Cette thèse permettra l'inclusion de l'estimation de la fraction secondaire des particules, permettant de mettre en place un modèle qui calcule finement les concentrations de gaz et de particules dans les rues, en prenant en compte la pollution urbaine de fond. Le modèle sera ensuite appliqué sur le territoire de la Ville de Paris, pour l'évaluation de l'impact de différents scénarios de trafic et de parc routier sur les concentrations dans les rues, puis l'analyse des concentrations de proximité de trafic par rapport aux concentrations de fond dans les différents scénarios.

  • Titre traduit

    Modeling particle concentrations in the streets of Paris


  • Résumé

    The suspended particles present in the atmosphere have a significant health impact. In order to predict atmospheric pollution and study the impacts of emission reduction scenarios on particles concentration, air quality models have been developed. The "Street-in-Grid" (SinG) model, developed at CEREA, combines the advantages of Eulerian air quality models with those of street network models that can simulate concentrations of air pollutants in complex urban configurations . In particular, it is possible to study future scenarios where the interactions between canyoning streets and background pollution may evolve. However, for the time being, SinG only allows the calculation of concentrations of gaseous pollutants and primary particles on the streets, where the population is most exposed. This thesis will allow the inclusion of the secondary fraction of the particles estimation, allowing to set up a model that finely calculates the concentrations of gas and particles in the streets, taking into account urban background pollution. The model will then be applied in the territory of the City of Paris to assess the impact of different road and traffic scenarios on street concentrations, and then analyze concentrations close to traffic to background concentrations in different scenarios.