L'offre de sécurité publique dans les territoires ruraux et périurbains

par Édouard-Nicolas Derinck

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean Mercier-Ythier et de Jean Belin.


  • Résumé

    Cette étude de l’offre de sécurité publique dans les territoires ruraux et périurbains développe une approche économique des facteurs de l’insécurité et de l'offre nationale de services de sécurité intérieure pour la combattre. Notre travail s’attache tout d’abord à définir, de manière théorique, les facteurs socio-économiques de l'insécurité face au risque criminel et à en évaluer les aspects objectifs et subjectifs qui pourront être associés dans des indicateurs multicritères, permettant in fine une comparaison spatiale, entre départements, de l’insécurité en France (Chapitre 1). A partir de ces analyses préalables, notre travail se poursuit par l'étude du besoin et de la demande de sécurité qui fondent l'offre sécuritaire. Partant du principe que la sécurité demeure un bien public pur, nous proposons une analyse des politiques publiques de sécurité en France métropolitaine et discutons la question du choix de l'égalité sécuritaire des territoires obtenue soit par un lissage géographique des taux de criminalité, soit par une répartition équitable des effectifs des forces de sécurité publiques au sein des territoires (Chapitre 2). Après avoir montré que la variable humaine est un facteur clé de la production de la sécurité au sein des territoires tenus par la gendarmerie nationale, nous proposerons une analyse économétrique permettant de mesurer l'effet de la variation des effectifs des gendarmes sur la délinquance dans les territoires et d'analyser l'impact de ces effets en zones rurales et en zones périurbaines (Chapitre 3).

  • Titre traduit

    The public security offer in rural and peri-urban areas


  • Résumé

    This study of the provision of public security in rural and peri-urban areas is an economic approach to the factors of insecurity. It deals with the security component enforced by the government to fight crime. Our work first focuses on defining the socio-economic factors of insecurity in the face of criminal risk in a theoretical way. We then assess the objective and subjective aspects that may be associated with multi-criteria indicators of insecurity. They will ultimately allow a spatial comparison of insecurity in France between departments (Chapter 1). From these preliminary analyzes, our work continues with the study of the need and demand for security. These concepts are defined as the foundations of the security supply. Starting from the principle that security remains a pure public good, we propose an analysis of public security policies in metropolitan France. Then, we discuss the question of the choice of security equality of the territories obtained either by a geographical smoothing of the crime rates, or by an equitable distribution of the workforce of the public security forces within the territories (Chapter 2). After having chosen the human variable as the key factor in the production of security within the territories held by the French gendarmerie, we propose an econometric analysis allowing to measure the effect of the variation in the number of gendarmes on the variation in delinquency in the territories. We analyze the impact of these effects in rural and peri-urban areas (Chapter 3).