Développement durable et marchés émergents : le cas de l'ISR en Afrique du Sud, au Brésil et en Inde.

par Raphael Acosta

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Erick Leroux.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Érasme (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) depuis le 21-01-2015 .


  • Résumé

    Dans la théorie financière classique, les marchés sont supposés efficients et les investisseurs sont réputés rationnels. Ils sélectionnent leurs portefeuilles sur la base de paramètres financiers définis, en fonction de leur propre aversion au risque. Avec le développement de l’Investissement Socialement Responsable (ISR) dans le milieu des années 90, un vaste champ de recherche s’ouvre en sélection de portefeuilles. En effet, les investisseurs intègrent des éléments extra-financiers dans leur stratégie de gestion de portefeuille, en rupture avec la théorie financière classique. Ainsi, le développement de ce nouveau type d’investissement a enthousiasmé la communauté scientifique et les publications académiques se sont multipliées. Cependant ces recherches se sont concentrées sur les performances des ISR des grandes places financières occidentales, avec des résultats divergents. L'objectif de cette thèse est d’approfondir l'analyse du comportement financier des fonds et indices SR issus de trois marchés émergents – Afrique du Sud, Brésil et Inde – compte tenu des risques spécifiques de ces places financières et de ces fonds, et d’apprécier leur intérêt en termes de diversification internationale des portefeuilles. Notre thèse se compose de quatre chapitres indépendants, qui suivent une certaine logique d’écriture et de composition afin de répondre au mieux à nos questions de recherche. Les deux premiers chapitres introduisent l’objet et le champ de cette étude. Ils présentent un intérêt essentiellement théorique pour conceptualiser l’objet de la recherche et contextualiser son champ d’application. Les deux derniers chapitres sont consacrés aux analyses empiriques. Les ISR y sont analysés comme objets de performances financières pures, mais aussi comme vecteurs de diversification de portefeuille ce qui, à notre connaissance, est encore relativement absent des publications académiques. D’autre part, deux échelles de temps et d’espace ont été croisées en scindant la recherche selon les différentes phases de la crise financière de 2008, et en analysant les performances en dimensions locales et internationales. Sur le champ théorique, cette étude apporte de nouveaux éléments concernant la compréhension des ISR dans une logique interculturelle, en questionnant la perception de l’éthique, les stratégies financières qui en résultent, et leurs impacts économiques. Les résultats empiriques ont démontré l’intérêt financier des ISR dans ces trois marchés en termes de performances et de diversification de portefeuilles, d’un point de vue domestique et international.

  • Titre traduit

    Sustainable development and emerging markets : the case of SRI in South Africa, Brazil and India.


  • Résumé

    According to traditional financial theory, markets are deemed efficient and investors rational. They base the choice of their portfolios on well-defined financial parameters, following their own risk aversion. With the development of socially responsible investments (SRIs) in the middle of the 90s, a vast domain of research became available when selecting one’s portfolio. Indeed, investors integrate new elements which are out of the financial scope to their strategy of portfolio management, thus diverging from the traditional financial theory. The birth and development of this new type of investments has triggered the scientific community’s enthusiasm with more and more academic publications being written on the matter. Research has mostly tackled SRIs related to the main western marketplaces with diverging results. The objective of this thesis is to deepen the analysis of the financial behavior of these funds and socially responsible indicators from three emerging markets – South-Africa, Brazil and India – while taking into consideration the risks specific to these marketplaces and funds, and to appreciate their interest in terms of international diversification of portfolios. This thesis is divided into four independent sections which follow a certain logic in writing and composition in order to answer our questions in the best way possible. The two first sections will introduce the subject and domain of this research. They will mostly deal with the theoretical aspect in order to conceptualize the research’s subject and put it into context. The two following sections will focus on empirical analysis. SRIs will be analyzed as pure financial performances, but also as vectors of diversification for portfolios which is, to our knowledge, relatively absent from academic publications. Moreover, two scales were used for space and time, dividing the research according to the different phases of the 2008 financial crisis and by analyzing performances following local and international dimensions. On the theoretical aspect, this study brings new elements concerning the comprehension of SRIs in a cross-cultural context, by questioning ethical perception, resulting financial strategies, and their economic impact. The empirical results have shown the financial interest for SRIs in these three markets in terms of performance and diversification of portfolios, from both a domestic and an international point of view.