Politique familiale optimale en présence de normes culturelles une approche théorique et empirique

par Nouhoum Touré

Projet de thèse en Sciences économiques

Sous la direction de Victor Hiller.


  • Résumé

    Le présent projet de thèse est un projet de recherche qui s?inscrit dans le domaine de l'économie Mathématique et de la macroéconomie dynamique. L?objectif de cette thèse sera de proposer un nouveau modèle théorique permettant d?étudier et d?analyser les effets de l?éducation plus précisément le capital humain sur la croissance, le développent économique et les interactions possibles entre cette variable et les comportements de fécondité et culturelles des agents économiques. Mais aussi de fournir une analyse empirique sur relations entre capital humain, fécondité et normes culturelles des agents. Le modèle Beckerien duquel l'ensemble des études précédemment réalisées dans la littérature à ce sujet sont issues prétend fonder rationnellement les décisions de fécondité. Se faisant, il laisse de côté les dimensions culturelles. Dès la fin des années 70, Easterlin souligne cette absence et propose un modèle dit de « synthèse », dans lequel les choix de fécondités sont affectés non seulement par des variables économiques mais aussi par des variables culturelles (normes sociales, impératifs religieux?). Cette thèse va consister à étudier comment les modèles traditionnels (à la Becker) reliant capital humain et choix de fécondité peuvent être enrichis par la prise en compte de variables culturelles. En particulier, j'essaierai de déterminer si cette prise en compte est vraiment pertinente, et si oui, ce qu'elle change en terme de dynamique de développement et de design de l'intervention publique à mettre en place.


  • Pas de résumé disponible.