La communication politique en Tunisie : vers la professionnalisation?

par Rania Karchoud

Projet de thèse en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Arnaud Mercier.


  • Résumé

    La communication politique ne commence à faire partie des activités des organisations partisanes en Tunisie que depuis cinq ans. Suite aux événements du 14 Janvier 2011, la scène politique tunisienne a connu des mutations radicales non seulement par la prolifération du nombre des partis politiques mais aussi par l'émergence de nouveaux métiers tels que les communicants politiques, dans des contextes de compétition électorale vraiment ouverte. On assiste donc à la conversion de professionnels de différents secteurs vers la communication politique : des mercaticiens se transformant en conseillers d'hommes politiques, des agences de communication qui ne travaillaient que sur le champ commercial ou des instituts de sondages cherchant à ouvrir un nouveau marché, celui de la communication politique. Note thèse interroge le processus de professionnalisation de la communication politique en Tunisie à l'ère démocratique. Cette problématique nous amène à poser un ensemble de questions:Comment la communication politique en Tunisie peut-elle s'institutionnaliser et se professionnaliser dans un contexte de transition instable ? Quels acteurs participent à ce mouvement de professionnalisation ? Quelles réticences ou quels combats se lèvent, en réponse ? Ce travail vise à identifier: 1- l'autonomie (ou non) du groupe professionnel des communicants des partis politiques tunisiens - 2- le marché de la communication politique tunisien et ses spécificités - 3- le jeu d'acteurs au niveau du champ de la communication politique.


  • Pas de résumé disponible.