La construction et la représentation du Désert et de l'Indien comme processus d'orientalisation dans l'Argentine post-coloniale (1810-1884) : dominer l'Autre à travers les productions scientifiques, littéraires et visuelles

par Pauline Gaulin

Projet de thèse en Langues et littératures étrangères

Sous la direction de Erich Fisbach et de Guillermo Mira delli-zotti.

Thèses en préparation à Angers en cotutelle avec l'UNIVERSIDAD DE SALAMANCA , dans le cadre de Arts, lettres et langues , en partenariat avec 6 - 3LAM Langues, Littérature, Linguistiques des Universités d'Angers et du Maine (equipe de recherche) depuis le 12-10-2016 .


  • Résumé

    La thèse se propose de transposer le concept d'orientalisation, développé par Edward Said dans son ouvrage L'orientalisme, à l'Argentine du XIXème siècle. À cette fin, les productions scientifiques, littéraires et visuelles - à la fois argentines, françaises et anglaises - sur le Désert et l’Indien feront l’objet d’une analyse dans le but d’observer dans quelle mesure la création et la représentation de cet espace et de ses habitants représentent un discours de domination, de restructuration et d’autorité sur l’altérité indigène. L’étude des productions sur l’Indien et son habitat se réalisera en lien avec le contexte idéologique, politique, économique et social du pays afin de mettre en exergue les liens existant entre science, création artistique et pouvoir politique et de comprendre comment la représentation de l’Indien peut s’entendre comme forme de soumission de l’Autre.


  • Pas de résumé disponible.