Analyse des parcours de précarisation des femmes en situation de migration territoriale.

par Iharivola Randrianasolo

Projet de thèse en Sociologie

Sous la direction de Alain Thalineau et de Gil Dany Randriamasitiana.

Thèses en préparation à Tours en cotutelle avec l'Université d'Antananarivo (Madagascar) , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences de l'Homme et de la Société (Tours) depuis le 03-11-2016 .


  • Résumé

    L’objet de ma thèse de doctorat est l’analyse des parcours de migration de femmes parties de leur village d’origine pour trouver une vie meilleure. Cette réflexion fait suite à une étude menée en Master auprès des femmes venues en France pour trouver une sécurité sociale (Robert Castel). A travers ce prolongement de réflexion, ma recherche a pour objectif de transposer les analyses précédemment effectuées auprès de ces femmes venues en France, vers un champ d’investigation plus élargi : une analyse croisée entre la migration intramuros des femmes malagasy parties de leur village pour migrer dans la capitale d’Antananarivo, d’un côté et la migration internationale des femmes malagasy parties pour s’installer en France. Ce projet de thèse de doctorat a donc pour objet principal l’analyse des parcours de femmes issues du milieu populaire confrontées à une situation de crise sociale et structurelle les poussant à choisir la migration comme stratégie pour « s’en sortir ».


  • Pas de résumé disponible.