Philosophies entre la France et l'U.R.S.S. (1956-1985) - circulation de textes et pratiques de la traduction

par Elena Smirnova

Projet de thèse en Histoire


Sous la direction de Sophie Coeure.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de ECONOMIE, ESPACES, SOCIÉTÉS, CIVILISATIONS : PENSÉE CRITIQUE, POLITIQUE ET PRATIQUES SOCIALES , en partenariat avec ICT -IDENTITES, CULTURES, TERRITOIRES (equipe de recherche) depuis le 13-10-2014 .


  • Résumé

    Le projet se propose d’analyser les échanges intellectuels entre la France et l’Union Soviétique à travers la circulation, les traductions et les réceptions de textes philosophiques et de domaines voisins, dans la période de la guerre froide et jusqu’à l’époque de la sortie du communisme. Il s’agit de l’étude de différentes pratiques de la traduction développées en URSS et en France, des contraintes politiques et de la censure, de l’évolution du choix des textes publiés et traduits, des raisons de leurs sélections et exclusions, et particulièrement du rôle des connaissances et des échanges personnels des acteurs dans la circulation. Il repose méthodologiquement d’une part sur l’expérience de l’histoire comparée et des transferts culturels, et de l’autre sur les travaux sur le langage philosophique et les études sociologiques des disciples de Bourdieu. Ce projet inclue un travail avec différents types de sources – sources inédites (documents d’archives), documents imprimés.

  • Titre traduit

    Philosophies between France and USSR (1956-1985) - texts' circulations and translation practices


  • Résumé

    The objective of the research project is to analyze intellectual exchanges between France and the USSR through the circulation, translation and reception of philosophical texts and the contiguous ones, during the period of cold war and up to the end of the Communism era. It focuses on studying various translation practices developed in the USSR and France, interference of political constraints and censorship, of evolution in the choice of texts to be published and translated, of the reasons for their selection or exclusion, and particularly of the contribution of the networking among actors to the circulation process. Methodologically the research is based both on the experience of comparative history and cultural transfers studies, and on the works on the philosophical language and sociological works such as the ones by Bourdieu. The project includes work with a wide range of sources – unpublished sources (archive files), printed sources, and oral interviews.