L'Être changé en pierre. Se taire/parler, mourir/renaître, un chemin de transformation pour le conte merveilleux "Le Fidèle compagnon" (T. 516+)

par Odile Faliu (Uhlmann)

Thèse de doctorat en Histoire et sémiologie du texte et de l'image (ed 131)

Sous la direction de Bernadette Bricout.

Thèses en préparation à l'Université Paris Cité , dans le cadre de ED 131 Langue, littérature, image, civilisations et sciences humaines .


  • Résumé

    L'humain changé en pierre, c'est le temps arrêté, la mort peut-être, tout au moins la condamnation à l'absence, au silence. Une image lointaine issue des mythes irrigue ainsi le motif de la pétrification qui traverse les contes populaires de son étrangeté et de son apparente malignité. Être happé par un motif de conte a quelque chose de vertigineux. À l'évocation d'un ami fidèle enfermé dans une gangue de pierre, l'image frappe juste, dit vrai, et contient plus encore. Se taire, parler, et/ou mourir ? Loin d'être uniquement un thème de conte, cette question trouve un écho vivace dans l'imaginaire contemporain. « Faithful John » (Le fidèle Jean) : le sixième conte du recueil des frères Grimm a donné son nom au conte merveilleux ATU 516+. Sa lecture a marqué durablement les folkloristes, à travers des motifs impressionnants : --- un fidèle compagnon qui sauve son maître de dangers de mort menaçants, après avoir conquis son épouse lointaine ; --- un tabou de parole transgressé, puni par une métamorphose en statue de pierre ; --- le sacrifice d'un enfant pour sauver le pétrifié. Derrière ce schéma hérité, surgissent des questionnements : qui est véritablement le héros ? qu'en est-il des autres versions du conte ? quel est le rôle du silence et de la parole face à la mort ? comment la violence peut-elle déboucher sur une fin heureuse ? C'est à travers un corpus international de 300 versions que le conte peu connu, ambigu et paradoxal, désigné ici comme le « Fidèle compagnon » pourra livrer certains de ses mystères. Ce complexe narratif est répandu dans presque toute l'Eurasie, en Afrique et dans les Amériques. Sait-on que le personnage désigné dans le titre correspond au fidèle Johannes chez les frères Grimm, au frère cadet du roi chez Giambattista Basile mais, dans d'autres versions, il se révèle être un jumeau merveilleux né d'un poisson d'or et d'argent ou d'une pelure de pomme, un brahmane-soldat, un vizir dévoué, un géant, un guerrier valeureux, un condamné à mort racheté, une soeur aînée fidèle ou la jeune sosie d'une princesse-serpente ? La thèse vise à définir le sens et la portée de ce conte, ainsi que ses dimensions littéraires, morales, esthétiques, poétiques. Grâce à une démarche pluridisciplinaire, dans laquelle les images mentales propres au contage se nourrissent à la fois d'oeuvres artistiques et d'évocations improvisées, on cherchera à éclairer l'énergie et la puissance de motifs archétypiques. Récit complexe, « Le Fidèle compagnon » tresse ses multiples histoires avec celles d'autres types auxquels il se marie (les Jumeaux, le Tueur de Dragon, le Corps sans âme...). Motifs voyageurs, "exempla", chansons de geste, versions littéraires, fragments d'épopées, "versions-pivots", le curseur d'analyse bougera selon les exemples choisis. La fidélité est première et le thème de la gémellité et de l'amitié reste essentiel. L'étude menée ici témoignera du processus de transformation d'un double héros, dans lequel les énergies s'opposent, puis se métamorphosent jusqu'au dénouement heureux et apaisé du récit. Là où la mythologie (Méduse, le regard qui tue) et les contes religieux (les danseurs sacrilèges pétrifiés) frappent ou condamnent sans rémission, le conte merveilleux gardera à la métamorphose sa lumineuse réversibilité. Le parcours d'évolution des personnages unis par un pacte de fidélité suit une progression ternaire à travers épreuves, révélation et transformation : --- « la parole empêchée », le langage du corps, la maladie d'amour, la quête de la belle lointaine ; --- « le choix périlleux », les messagères du destin, les dangers de mort combattus, le tabou de parole, le dilemme du silence et de la parole ; --- « silence fécond, parole souveraine », la pétrification du compagnon fidèle, la patience, l'évolution et le sacrifice en contre-don. Au-delà de la pétrification ou du passage au désert, vie et royauté sont reconquises par un sacrifice symbolique, une guérison magique et l'unification du double héros.

  • Titre traduit

    Turned into stone. Keeping silent/Speaking, Dying/Being born again, a way of transformation for the wonder tale "The Faithful Companion" (T. 516+)


  • Résumé

    The human being turned into stone is time stopped, death perhaps, or at least the condemnation to absence, to silence. A distant image from ancient mythology thus irrigates the motif of petrification, which runs through the folktales with its strangeness and apparent malignity. There is something dizzying about being caught up in a story motif. With the evocation of a faithful friend being petrified, the image stands, suggests truth, and means more. Keeping silent, speaking, and/or dying? This question, far, finds a striking echo in today's imagination. "Faithful John": this is the sixth tale of the collection of the Grimm Brothers which gave its name to the wonder tale ATU 516+. It has left a lasting mark on folklorists, through impressive motifs: --- a faithful companion who saves his master from the dangers of death which threaten him, after having conquered his distant wife; --- a transgressed talking tabu, punished by a metamorphosis into a stone statue; --- the sacrifice of a child to deliver the petrified friend. Behind this inherited scheme, questions arise: who is really the hero? what about other versions of the tale? what is the role of silence and speech when facing death? how can violence lead to a happy ending? Through an international corpus of 300 versions, this ambiguous and paradoxical tale (referred here as "The Faithful Companion,") has been able to reveal some of its mysteries. This narrative complex is widespread in almost all of Eurasia, Africa and the Americas. Does one know that the character designated in the title corresponds to the faithful servant Johannes with the Grimm Brothers, to the younger brother of the king with Giambattista Basile, but in other versions he turns out to be a wonder twin born of a gold and silver fish or an apple peel, a brahmin-soldier, a devoted vizier, a giant, a valiant warrior, a redeemed man condemned to death, a faithful elder sister or a young girl who looks like a Serpent princess? The thesis aims to define the meaning and scope of this tale, as well as its literary, moral, aesthetic and poetic dimensions. Using a multidisciplinary approach, in which the mental images specific to storytelling are nourished by both artistic works and improvised evocations, light has been shed on the energy and power of archetypal motifs. "The Faithful Companion" weaves his own multiple narratives with those of other types to which he is married (The Twins or Blood-Brothers, The Dragon-Slayer, The Ogre's Heart in the Egg...). Travelling motifs, exempla, chansons de geste, literary versions, epic fragments, joint-versions: the cursor of analysis moves according to the chosen examples, but loyalty comes first and the theme of twinship and friendship is always essential. The study carried out here bears witness to the transformation process of a double hero, in which energies oppose each other, fight, transform themselves, up to the happy and peaceful ending of the tale. Where mythological stories (Medusa, the gaze that kills) and religious tales (The Petrified Impious Dancers) strike or condemn without remission, the wonder tales preserve the reversibility of the metamorphosis. The evolutionary path of the characters united by a pact of fidelity follows a ternary progression: --- "The Forbidden Speech," --- "The Perilous Choice," --- "Fruitful Silence, Sovereign Speech," through tests, struggles, a quest for beauty, protection, suspicion, revelation and metamorphosis. Beyond the petrification or a passage through the desert, life and royalty are regained through a symbolic sacrifice, a magical recovery and a unified double hero.