L'urbanisation informelle des terres agricoles aux périphéries de cochabamba (bolivie) : conflits, recomposition politique, vulnérabilité juridique et économique

par Amonah Achi

Projet de thèse en Géographie

Sous la direction de Alain Durand-Lasserve.

Thèses en préparation à Paris 7 depuis le 19-01-2007 .


  • Résumé

    Les transformations urbaines subies par cochabamba (bolivie) ont toujours échappé aux velléités de planification des différents gouvernements municipaux. les importants flux de migration ont été intégrés à la ville par un marché informel de la terre stimulé à partir des années 1990 par la nouvelle gouvernance urbaine : la tolérance et régularisation périodique des quartiers irréguliers ; une intégration politique sur le mode clientéliste des habitants des quartiers périurbains. les <<loteadores>> (ceux qui subdivisent les terrains agricoles pour les vendre comme <<lots>> urbains) sont les agents de l'annexion non-autorisée, désordonnée et conflictuelle des franges rurales. même si à court terme le marché informel permet aux classes défavorisées d'accéder à moindre coût à une terre où auto-construire une maison, l'actuelle pression foncière non régulée accentue la spéculation sur le marché informel de la terre (au profit de certains paysans propriétaires et des intermédiaires citadins) et l'exclusion sociale de l'accès au sol et au logement /...


  • Pas de résumé disponible.