Le surgissement du féminin dans la psychose.

par Sidonie Almespeck

Projet de thèse en Psychologie

Sous la direction de Christian Hoffmann.

Thèses en préparation à Poitiers depuis le 28-09-2006 .


  • Résumé

    Le féminin serait cette part << d'homme et de femme >> qui échappe à la logique phallique. pareille logique n'a jamais introduit la différence des sexes, mais seulement à un sexe qui fait la différence. on comprend bien dans cette visée, la butée de la psychanalyse face à l'avénement du féminin qui introduit de la pure différence et vient dire que le leurre du phallus comme pur désir ne tient plus. cette croyance imaginaire d'avoir ou d'être le phallus, s. lesourd les nomme respectivement << versions masculines et féminines de la phallicisation hystérique >>. j'en viens donc à me demander si cette version de la construction psychique (ordre phallocentrique) ne serait-elle pas du côté d'une structure névrotique là où la structure de la psychose serait davantage du côté de l'<< ordre >> féminin ? au même titre que le phallus ne serait pas plus attribué à l'homme qu'à la femme, le féminin, la jouissance autre n'est-elle à envisager uniquement du côté de la femme ? a travers ce projet de thèse, je souhaite continuer à approfondir mes recherches sur le féminin, interroger les choses en terme de structure avec l'hypothèse que l'<< ordre féminin >> serait peut-être ce qui organise la structure psychotique /...


  • Pas de résumé disponible.