Nouveaux mécanismes alternatifs de résistance du virus de l'immunodéficience humaine aux inhibiteurs de protéase : impact des mutations dans la polyprotéine gag et dans la glycoprotéine d'enveloppe gp41

par Marine Perrier

Projet de thèse en Sciences de la vie et de la sante


Sous la direction de Diane Descamps.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de BIO SORBONNE PARIS CITÉ (BIOSPC) , en partenariat avec IAME - INFECTION, ANTI-MICROBIEN, MODÉLISATION, ÉVOLUTION (equipe de recherche) depuis le 14-10-2015 .


  • Pas de résumé en français disponible.


  • Pas de résumé disponible.