La france éternelle, histoire et historiographie du discours républicain (18ème-début 20ème siècle).

par Meheran Askari

Projet de thèse en Histoire du droit et des institutions

Sous la direction de Jean-Pierre Poly.

Thèses en préparation à Paris 10 depuis le 14-12-2006 .


  • Résumé

    Tout impérialisme trouve sa légitimité dans une idéologie. cette idéologie justifie la domination du dominant sur le dominé en affirmant la supériorité de celui-ci. si le colonialisme français a bien été une forme d'impérialisme, comment la 3ème république a-t'elle bien pu assumer l'héritage impérial ? ce régime va développer un discours à destination des indigènes mais aussi et surtout des métropolitains. un discours dans lequel vont pouvoir coexister des idées aussi contradictoires que la nation et l'empire, les valeurs humanistes de la démocratie française et l'autoritarisme impérial. la référence à une france éternelle est ce qui va donner de la cohérence à ce discours. cette image très présente chez des auteurs français comme maurice barrès ou charles maurras se veut une synthèse de toute l'histoire française qui pour ces auteurs se situerait sur un plan supérieur de l'existence humaine, hors d'atteinte des méfaits du temps. a travers cette idée c'est le sacré qui émerge à nouveau dans l'histoire républicaine, pour comprendre rationnellement ce que signifie cette france éternelle, il faut en retracer l'évolution depuis son apparition et voir en quoi son contenu a pu changer avec le temps, en bref redonner une dimension historique à la france éternelle. la période envisagée couvre le 19ème siècle et le début du 20ème, en effet c'est celle qui nous permettra d'étudier avec le plus de pertinence, l'existence du discours sur la france éternelle, dans le cadre d'institutions républicaines.


  • Pas de résumé disponible.