Les objets de la magie, survivance de la magie savante et diffusion populaire en Iran safavide (1501-1722)

par Aida Alavi

Projet de thèse en Histoire de l'art

Sous la direction de Anna Caiozzo.

Thèses en préparation à Bordeaux%203 , dans le cadre de Montaigne-Humanités , en partenariat avec Institut de recherche sur l'Antiquité et le Moyen Age, Equipe de recherche (laboratoire) depuis le 28-11-2016 .


  • Résumé

    La dynastie safavide fondée par Shah Ismaïl Ier en 1501 à Tabriz régna sur de vastes territoires du Moyen-Orient et ce, jusqu’en 1722, lorsque les Safavides furent déchus lors de l’arrivée des Afghans à Ispahan. À cette époque, les objets talismaniques en tant que symboles visuels de la magie et la science occulte étaient omniprésents dans la culture matérielle dans sa plus grande diversité, y compris les objets en métal, les céramiques, les vêtements, les bijoux et même en architecture. Ils remplissaient de multiples fonctions rituelles, médicales, apotropaïques etc. qui cohabitaient souvent. Ce travail est donc une vaste réflexion sur les objets se référant à la magie dans ce contexte safavide où avec l'instauration du chiisme duodécimain comme la religion d’état, les pratiques magiques étaient devenues de plus en plus importantes.

  • Titre traduit

    Magical Objects, Legacy of Magic as Science and its Popular Diffusion in Safavid Iran (1501-1722)


  • Résumé

    The Safavid dynasty was founded by Shah Ismail 1st in Tabriz in 1501 and comprised of vast territories of Middle East, until 1722, when the Safavids were deposed by the arrival of the Afghans in Isfahan. In this period talismanic objects as visual symbols of magic and the occult sciences are omnipresent in material culture in its great diversity, including metallic objects, ceramics, clothes, jewelleries and even in architecture. They fill multiple functions like ritual, healing, medicinal, apotropaic, etc. that often coincide. The present work is a vast reflection on the objects relevant to magic and their Safavid context where the presence of magic became more and more important after the establishment of the Twelver Shiism as state religion.