L’expression subjective dans les récits oniriques de la littérature de fiction des Qing

par Aude Lucas

Projet de thèse en Langues et litteratures etrangeres

Sous la direction de Rainier Lauselle.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de LANGUE, LITTERATURE, IMAGE, CIVILISATIONS ET SCIENCES HUMAINES (DOMAINES FRANC, ANGL. ASIE ORIENT.) , en partenariat avec CRCAO (centre rech asie orientale) (equipe de recherche) depuis le 17-09-2014 .


  • Résumé

    Le récit de rêve est une matière privilégiée par laquelle s’expriment des questions liées au désir et au langage. En m’appuyant sur des récits oniriques fictionnels des XVIIe-XVIIIe siècles, et par une solide connaissance de ce qu’ils ont de classique ou de novateur, j’explore dans ma thèse, notamment à l’aide de l’outil psychanalytique, les nouvelles modalités d’expression de la subjectivité de la Chine pré-moderne.

  • Titre traduit

    Subjective Expression in Dream Accounts of Qing Fictional Literature


  • Résumé

    Literary dreams are a very specific field through which are expressed questions linked to desire and language. By studying oneiric accounts of Chinese 17th-18th-century short stories and novels, and by analyzing to what extend these dreams are more or less modern, I observe in my thesis new ways of expressing subjectivity in pre-modern China, notably by showing how useful psychoanalytical tools may be when applied to this literature.