Tragédies péri-romaines et tragédies orientales dans le théâtre français de 1550 à 1789.

par Soumaya Alila

Projet de thèse en Littératures française et francophone

Sous la direction de Georges Forestier.

Thèses en préparation à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) depuis le 10-10-2005 .


  • Résumé

    Notre propos est d'étudier la dramaturgie des tragédies <<péri romaines>> et orientales dans le théâtre de 1550, date de la naissance de la tragédie moderne, à 1789, date d'une révolution qui s'est étendue jusqu'aux règles du genre dramatique. il s'agit de porter une vision cavalière sur le théâtre français pour comprendre le fonctionnement des tragédies historiques <<péri romaines>>. par ailleurs, nous définissons un sujet <<péri romain>> comme étant toute matrice qui expose la fin tragique d'un ennemi de rome, comme sophonisbe, annibal, asdrubal, mithridate, cléopâtre ou zénobie. ce genre de sujet s'oppose aux sujets proprement romains, ceux qui mettent en scène les héros de la république. ils donnent à voir une autre face de rome et montrent l'envers de la grandeur romaine en valorisant une figure de héros barbare décidé à faire face à l'impérialisme romain. ce type de sujet s'inscrit dans la continuité des sujets carthaginois qui découlent de la sofonisba de trissino créée vers 1514. sophonisbe est en effet la matrice des tragédies <<péri romaines>>, voire de toute la tragédie européenne moderne. au-delà de tout ce qui fait la différence entre ces <<barbares>> orientaux, et qui fait d'eux de simples exempla rhétoriques, nous projetons donc de dégager des constantes qui relient entre eux les ennemis de rome/...


  • Pas de résumé disponible.