Localisation d'Anderson d'atomes froids dans des potentiels aléatoires

par Filippo Stellin

Projet de thèse en Physique

Sous la direction de Giuliano Orso.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de PHYSIQUE EN ILE DE FRANCE , en partenariat avec MPQ - MATERIAUX ET PHENOMENES QUANTIQUES (equipe de recherche) depuis le 15-09-2016 .


  • Résumé

    La localisation d'Anderson est un phénomène quantique de transport qui a été découvert en 1958 par Philip Warren Anderson dans des semi-conducteurs, où la propagation des electrons est supprimée en presence d'un certain degré de désordre, à cause de l'interference destructive entre les amplitudes de probabilité des chemins de diffraction multiples sur les imperfections du solide. Après sa découverte, ce phénomène a été observé dans la propagation d'ondes de nature differente (acoustique, électromagnétique, élastique et sismique). Cette thèse est consacrée à l'étude de l'apparition de cette transition de phase dans des systèmes d'atomes froids piégés, sujets à des potentiels aléatoires comme celui-ci de tavelures optiques.

  • Titre traduit

    Anderson localisation of cold atoms in random potentials


  • Résumé

    Anderson Localization is a quantum transport phenomenon that was discovered in 1958 by Philip Warren Anderson in semiconductors, where electron propagation is suppressed in presence of a certain degree of disorder, due to the destructive interference between the probability amplitudes corresponding to the multiple scattering paths inside the medium. Since its discovery, this phenomenon has been explored in the propagation of different kinds of waves (acoustic, electromagnetic, elastic and even seismic). In this thesis the occurrence of this transition is being investigated in systems of cold atoms, since the interatomic interactions can be tuned through Feshbach resonances and the disorder potential can be also modelled, generating randomness through laser speckles.