Réception de la présence du français et de la politique de diffusion du français par la France en Iran

par Arman Karimi Goudarzi

Projet de thèse en Doctorat Lettres Linguistiques

Sous la direction de Didier De Robillard.

Thèses en préparation à Tours , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences de l'Homme et de la Société (Tours) depuis le 29-11-2016 .


  • Résumé

    Cette recherche s'inscrit dans l'étude du FLE et de la francophonie et le champ de diffusion du français, dans le cadre social, culturel, politico-économique de l'Iran qui se démarquait radicalement de ses pays voisins par des caractéristiques socio-culturelles qui lui sont propres par ce fait elle se veut dans la lignée des études présentées et faites dans le cadre de la Société Internationale pour l’Histoire du Français Langue Etrangère ou Seconde. Durant les XIXe et XXe siècles, l'Iran a connu des évolutions socio-politiques qui ont influencé, entre autres, l'éducation et l'enseignement dans ce pays. Nous étudierons l'enseignement du français et, dans un cadre éducatif plus général, l'enseignement à la française assuré par les établissements français en Iran, dans les différentes périodes socio-politiques qu’à connue l’Iran pendant ces deux siècles. Durant plus d'un siècle et demi, l'Iran a été le champ de rivalités et de concurrence de la diplomatie politique, économique et culturelle des pays occidentaux, d'abord, la Grande Bretagne, la Russie et la France, et plus tard, l'Union soviétique, l'Allemagne et les Etats-Unis. L'enseignement, en général, et l'enseignement des langues étrangères présentaient un des volets de la présence durables et un des éléments de l'influence diplomatique sur le pouvoir politique en Iran. L'histoire du français en Iran a été abordée à deux ou trois reprises dans les recherches doctorales et universitaires qui bénéficient des études historiographiques des historiens iraniens, en particulier Fereydoun Adamiyat et Homa Nategh. Elle a été étudiée et analysée de façon générale à partir des grands changements politiques en Iran et des grands mouvements historiques et politiques mondiaux de ces deux derniers siècles comme la prépondérance culturelle du français au XIXe siècle, les guerres mondiales, la montée économique et politique des Etats-Unis durant et après la Seconde Guerre Mondiale. Quant à la présente recherche et à ce qui la distingue des recherches précédentes, nous basant sur les documents authentiques - les rapports, les correspondances et les notes des diplomates, des missionnaires, des directeurs des établissements et des audits, français ou iraniens, conservés dans des centres d'archives français et iraniens, nous essayons de pénétrer dans les détails de la réception de l'enseignement français dans la société iranienne, tout en étudiant le statut social de son public, les élèves et les famille; le/s champ/s d'action- culturelle, politique, sociale ou économique de la "diffusion" du français en Iran ; mais aussi les politiques linguistiques de l'Iran et de la France en ce qui concerne l'enseignement du français en Iran - intérêts, objectifs, moyens d'intervention, entre autres, sans négliger la présence de l'enseignement des autres langues étrangères dans ce pays afin de montrer comment, sans prendre en compte des spécificités socio-politiques et culturelles, les politiques toutes faites et universelles pourraient rester inefficaces et caduques dans les actions de diffusion du français. Nous entreprendrons donc cette étude sociologique sur les évolutions du français et de sa réception en Iran en nous appuyant sur la méthode d'analyse des documents d'archives authentiques, qui nous permettra une analyse herméneutique du sujet de notre recherche.


  • Pas de résumé disponible.