Resilience economique regionale dans l’espace europeen postsocialiste

par Ema Corodescu-Rosca (Corodescu)

Projet de thèse en Doctorat Aménagement

Sous la direction de Abdelillah Hamdouch et de Corneliu Iatu.

Thèses en préparation à Tours en cotutelle avec l'Université de Iasi (Roumanie) , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences de l'Homme et de la Société (Tours) depuis le 20-03-2017 .


  • Résumé

    Si on s’intéresse à repérer un concept-clé gouvernant l’ensemble de la société contemporaine, l’incertitude, le changement continu sont sans doute parmi les plus pertinentes alternatives possibles. Néanmoins, une telle dynamique, dite « universelle », de la société cache d'innombrables réalités différentes, selon l’espace, le temps, les acteurs, les facteurs internes et externes. En l’occurrence, la présente thèse s’intéresse à la résilience territoriale des régions postsocialistes face à ce contexte d’incertitude. Comment une région postsocialiste s’adapte-t-elle à la mondialisation (c’est-à-dire à une concurrence accrue entre les territoires, à la révolution numérique etc.) ainsi qu’aux chocs ponctuels (récessions économiques, disparition et réapparition des filières industrielles, changement politiques etc.) ? Est-ce que l’héritage postsocialiste joue un rôle dans ce processus d’adaptation ? Est qu’il y a d’espaces postsocialistes plus capables à s’adapter que d’autres ? Pourquoi ? Ce sont les questions de recherche qui structurent la présente démarche. En ce qui concerne les objectives, la thèse envisage a : (1) Identifier, classifier et cartographier les facteurs de résilience régionale; (2) Mesurer et comparer la résilience des différentes régions ; (3) Délimiter les rapports des acteurs régionaux avec les facteurs de la résilience ; (4) Modéliser la résilience territoriale aux chocs potentiels. Dans un premier temps, une analyse quantitative agrégée d’un échantillon important des régions européennes postsocialistes sera poursuite, afin d’achever les premiers deux objectifs. Ensuite, on va explorer les mécanismes intimes, centrées sur les acteurs régionaux, à travers du cas particulier de la Roumanie.


  • Pas de résumé disponible.