La lutte armée palestinienne au regard du jus in bello : la problématique des combattants. Une lutte armée sui generis?

par Tony Nassib

Projet de thèse en Droit public

Sous la direction de David Cumin.

Thèses en préparation à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales (Lyon) depuis le 20-11-2014 .


  • Résumé

    Nombreuses sont les publications analysant le conflit israélo-palestinien au regard de la science politique ou du droit international public général. Ce conflit est épisodiquement analysé au regard du droit international humanitaire suivant la conduite de différentes opérations militaires israéliennes dans les territoires palestiniens occupés. Ainsi, l'originalité tant que la difficulté du travail tend à mettre l'accent non seulement sur le conflit israélo-palestinien mais plus spécifiquement sur la lutte armée palestinienne menée par des combattants palestiniens depuis 1917 jusqu'à nos jours. Cette étude a pour objet de mettre la lumière sur le statut juridique des individus ayant participé directement aux hostilités, dans le cadre d'un conflit armé asymétrique, contre les forces armées israéliennes au regard d'une branche de droit marquée par une désadaptation aux conflits armés non conventionnels remettant en cause le principe de distinction. Les défauts originels de ce droit privant des notions clés de définitions substantielles d'une part, et le manque de mise-à-jour des règles relatives aux statuts des combattants irréguliers légaux d'autre part, se feront ressentir tout au long de l'étude dans l'effort de mettre en question la qualification juridique des combattants privés d'une protection effective par le droit et traités, lors des attaques ou des captures, comme une troisième catégorie de personnes ne bénéficiant ni d'un statut de prisonnier de guerre ni du statut de civil.

  • Titre traduit

    The Palestinian armed struggle in regard to jus in bello : the controversy of combatants. An armed struggle sui generis?


  • Pas de résumé disponible.