L'accumulation de ruptures de fibres sous charges en fonction du temps au PRFC réservoirs sous pression

par Martinus putra Widjaja

Projet de thèse en Mécanique

Sous la direction de Alain Thionnet et de Georg Mair.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de Ecole doctorale Sciences des métiers de l'ingénieur (Paris) , en partenariat avec ENSMP MAT. Centre des matériaux (Evry, Essonne) (laboratoire) , MAT-Microstructure, Mécanique, Expérimentation - MIMEX (equipe de recherche) et de École nationale supérieure des mines (Paris) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 10-04-2017 .


  • Résumé

    Les récipients à pression ont été utilisés depuis longtemps dans l'industrie. Au début, ils ont été développés à partir de matériaux métalliques, mais à mesure que les exigences des industries deviennent plus difficiles, la mise en œuvre de nouveaux matériaux est nécessaire. Par conséquent, le matériau composite est la réponse. Ma recherche sera axée sur le plastique renforcé à base de fibres de carbone (CFRP) des récipients sous pression. Le défi demeure quant à la façon d'intégrer les effets de vieillissement sur le modèle mathématique existant. Ceci est important car il est nécessaire de créer de nouvelles procédures pour définir la résistance résiduelle des récipients à pression CFRP, ce qui conduit à déterminer sa fiabilité à long terme. Même s'il est largement connu que l'échec d'un matériau composite se produit lorsque la fibre a une rupture, il est encore une tâche énorme de modéliser l'effet de la matrice pendant l'evolution d'endommagement. Enfin, en combinant cet effet avec la méthode statistique, les tests d'émission acoustique et les essais d'eclatement lent, il est possible de fournir une manuel pour déterminer la fiabilité à long terme des récipients sous pression existants ou même le nouveau.

  • Titre traduit

    Accumulation of fibre breaks under time-dependent loading of CFRP pressure vessels


  • Résumé

    Pressure vessels have been used in the industry for a long time. In the beginning, they were developed from metallic material but as the demands from the industries become more challenging, the implementation of new material is needed. Hence, the composite material is the answer. My research will be focused on Carbon-Fibre Reinforced Plastic (CFRP) of pressure vessels. The challenge remains on how to incorporate the aging effects on the available mathematical model. This is important because there is a need to create new procedures to define the residual strength of CFRP pressure vessels, which leads to determine its long term reliability. Even though it is widely known that the failure of a composite material is occurred when the fibre has break, it is still a tedious tasks to model the matrix's effect during the damage evolution process. Finally, by combining this effect with statistical method, acoustic emission testing, and slow burst tests, it is possible to provide a guideline to determine the long-term reliability of the existing pressure vessels or even the new one.