Comportements, croyances et attitudes envers la réduction des pesticides des agriculteurs

par Jesus Lozano Vita

Projet de thèse en Sciences Économiques

Sous la direction de Florence Jacquet et de Sandrine Costa.

Thèses en préparation à Montpellier, SupAgro , dans le cadre de EDEG - Economie Gestion , en partenariat avec MOISA - Marchés, Organisations, Institutions et Stratégies d'Acteurs - (laboratoire) depuis le 01-05-2017 .


  • Résumé

    L'objectif de la thèse est d'analyser les déterminants économiques et non économiques des pratiques de réduction des pesticides des agriculteurs, et d'en déduire des recommandations de politiques publiques. Le travail portera sur les agriculteurs engagés dans le réseau DEPHY du plan Ecophyto en Languedoc Roussillon. Ce réseau rassemble des agriculteurs volontaires autour d'un ensemble d'actions de démonstration, d'expérimentation et de production de références sur la réduction de l'usage des produits phytopharmaceutiques. Le travail de thèse mobilisera la Théorie du comportement planifié pour analyser les attitudes et les croyances des agriculteurs face aux pratiques permettant la réduction des pesticides. Les différences entre attitudes/normes sociales/contrôle perçu seront mesurées pour des agriculteurs participant/ne participant pas au réseau DEPHY, afin d'estimer l'effets de ces paramètres sur l'adoption de pratiques de réduction des pesticides. Le comportement de changement de pratiques agriculteurs sera simulé par des modèles de programmation mathématique, dont la fonction d'utilité sera construite afin de prendre en compte les dimensions non économiques des comportements des agriculteurs qui auront été identifiées. Ils permettront de simuler différentes politiques incitatives, et de proposer des politiques innovantes pour accompagner le nouveau plan Ecophyto.

  • Titre traduit

    Behaviors, beliefs and attitudes towards the reduction of pesticides of farmers: Theory of planned behavior and modeling in mathematical programming


  • Résumé

    The objective of the thesis is to analyze the economic and non-economic determinants of farmers' pesticide reduction practices and to derive recommendations from public policies. The work will focus on the farmers involved in the DEPHY network of the Ecophyto plan in Languedoc Roussillon. This network gathers voluntary farmers around a set of demonstration, experimentation and reference projects on reducing the use of plant protection products. The thesis work will mobilize the Theory of Planned Behavior to analyze farmers' attitudes and beliefs about practices that reduce pesticides. Differences in attitudes / social norms / perceived control will be measured for farmers participating / not participating in the DEPHY network in order to estimate the effect of these parameters on the adoption of pesticide reduction practices. The change behavior of farmers 'practices will be simulated by mathematical programming models, whose utility function will be constructed in order to take into account the non-economic dimensions of the farmers' behaviors that have been identified. They will simulate different incentive policies, and propose innovative policies to accompany the new Ecophyto plan.