La naissance du Sentier : l'espace du commerce des tissus à Paris dans la première moitié du XIXe siècle.

par Carole Aubé

Projet de thèse en Histoire et civilisations

Sous la direction de Maurizio Gribaudi.

Thèses en préparation à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales depuis le 01-10-2005 .


  • Résumé

    Situé en plein cœur de Paris, le Sentier reconnu depuis la seconde moitié du XXe siècle comme le centre le plus actif du commerce international des tissus, s’est construit dans la continuité d’un ‘’Sentier ancien ‘’ qui trouve ses origines dans la première moitié du XIXe siècle. En nous appuyant sur les Almanachs du Commerce de Paris pour reconstruire l’infrastructure économique de cet espace, nous avons pu mettre en évidence les caractéristiques de cet ensemble originaire et plus particulièrement la croissante centralité du quartier Montmartre dans le commerce des tissus. Placé à la lisière des grands boulevards et des lieux de la « nouvelle modernité » parisienne, ce quartier était le véritable noyau central du commerce des tissus en gros, animé par un négoce important et solidement implanté dans les rues du Sentier, Saint-Fiacre et des Jeûneurs. Il s’agit prioritairement, au début du siècle, du commerce des articles de toiles de coton et des châles, rejoints à partir des années 1830, par la vente de dentelles, de tissus mérinos et de tissus de nouveautés. Dans notre recherche pour saisir l’ensemble des éléments à l’œuvre dans la construction identitaire de cet espace original, l’exploitation de diverses sources, telles que les sources cadastrales, la composition des listes électorales ou les archives notariales, nous ont permis de restituer une image précise de ces dynamiques, de dégager l’importance de cette sphère professionnelle et ses multiples conséquences sur l’espace physique et social de ce quartier.

  • Titre traduit

    The birth of the SENTIER. : the trade center of fabrics in Paris in the first half of the 19th century.


  • Résumé

    Located in the very heart of Paris, the SENTIER which prevails in the second half of the 19th century as the most active center of the business of international trade of fabrics, built itself in the continuity of a " former SENTIER " which has its origins in the first half of the 19th century. Relying on the Almanachs of the Trade of Paris to reconstruct the economic infrastructure of this space, we were able to highlight the characteristics of this first socio-economic group and the increasing centrality of the Montmartre neighborhood in the trade of fabrics. Located at the edge of the places of the "new Parisian modernity ", this district became the central point of the wholesale fabrics trade, led by an important trade firmly established in the streets of the Sentier, Saint Fiacre and Jeuneurs. It mainly concerns, at the beginning of the century, the trade of articles of cotton cloths and shawls, joined from 1830s, by the sale of laces, merino fabrics and fashionable fabrics. In our search to seize all the elements in action in the identity construction of this original space, the exploitation of diverse sources, such as the cadastral sources, the composition of electoral rolls or the notarial archives, allowed us to restore a precise image of these dynamics to express the importance of this professional sphere and its multiple consequences on the physical and social space of this district.