Etude et optimisation de la culture de microalgues sur eaux usées de station d’épuration.

par Armel NOUBISSIE YOUALEU

Projet de thèse en Genie des procédés

Sous la direction de Jack Legrand.

Thèses en préparation à Nantes , dans le cadre de SPI - Sciences Pour l’Ingénieur (Nantes) depuis le 23-03-2017 .


  • Résumé

    La thèse aura pour but d'étudier, et d'optimiser l'intégration de la culture de microalgues aux stations de traitement d'eaux usées. L'approche sera pluridisciplinaire, en allant de la physiologie des microalgues aux études sur systèmes réels. Dans un premier temps, la thèse visera à cribler différentes souches de microalgues, et de tester leur robustesse de croissance en fonction des effluents utilisés. L'assimilation des sources azotées et phosphatées et la compétition avec les populations bactériennes seront en particulier étudiées. Dans un second temps, le procédé de culture sera optimisé. Les différents paramètres régissant la culture de microalgues (lumière, température, pH) seront étudiés en photobioréacteurs de laboratoire. Lesconditions réelles propres au fonctionnement d'une STEPseront simulées, afin d'étudier l'impact de variations dynamiques, et l'adaptation biologique à cesvariations. Finalement, sur la base des résultats obtenus, un procédé de culture de microalgues à intégrer aux stations d' épuration sera conçu. Le procédé sera mis en oeuvre sur la plateforme AlgoSolis pour validation à échelle préindustrielle, en conditions réelles de fonctionnement.


  • Pas de résumé disponible.