SAR de base Multi : Algorithmes et Applications dans les forêts et les zones urbaines.

par Ibrahim El Moussawi

Projet de thèse en Géosciences

Sous la direction de Nicolas Baghdadi et de Jalal Jomaah.

Thèses en préparation à Montpellier en cotutelle avec Lebanese University , dans le cadre de GAIA - Biodiversité, Agriculture, Alimentation, Environnement, Terre, Eau , en partenariat avec TETIS - Télédétection Environnement Télédetection et Information Spatiale (laboratoire) depuis le 01-11-2016 .


  • Résumé

    Les mesures Radar d'ouverture (SAR) synthétiques sont sensibles à la phase qui est directement convertie en distance selon la vitesse de l'onde. Avant toute pile de données MultiBaseline (Mo) SAR, un étalonnage de phase est nécessaire pour compenser les résidus de phase en raison de la position de la plate-forme ou les retards de propagation atmosphérique. Toute erreur dans l'attribution de la plate-forme de la position du capteur SAR conduira à des résidus de phase que corrompre les données complexes des Look unique (SLC) et influer sur la mise au point dans l'espace 3D. Ainsi, il y a un besoin pour un algorithme itératif pour annuler les résidus de phase de la pile de données. La formulation du problème commence par l'étalonnage de la phase de la pile de données qui est considérée comme la porte principale pour commencer avec des algorithmes de traitement SAR. Après la phase d'étalonnage de la pile de données, puis la portée de notre travail est de mettre en œuvre des algorithmes MB SAR de la télédétection des scénarios naturels. Ces scénarios seront en imagerie 3D des forêts et terres affaissement de surveillance dans les zones urbaines. La tomographie SAR (TomoSAR) est tout à fait nouvelle technique largement utilisée pour le suivi du carbone des forêts dans le temps et l'espace 3D. Nous tenons à présenter nos progrès en SAR tomographique d'imagerie à le Gabon Lope Park et le rapport de l'état de l'utilisation de processeur de bande L NASA/JPL UAVSAR afin de récupérer la structure 3D des forêts, par rapport au processeur Lidar terrestre Laser Scanning (TLS). Interférométrie SAR (InSAR) et interférométrie diffuseur persistants (lb/po2) sont les outils instruments dans la surveillance des glissements et des affaissements de terrain au sens large. Les zones côtières sablonneuses au Liban sont exposés aujourd'hui à un retrait de l'excès d'eau de puits d'eaux souterraines. Ces zones connues avec leur vitalité, inflation démographique élevée et bondé de nombre de bâtiments sont alors menacés de dangereuses déformations qui conduisent à des glissements de terrain et des catastrophes. Un besoin important pour le CNRS-L émerge visant à avoir des systèmes d'alerte précoce qui fournissent la subsidence de glissements de terrain et terrain des cartes pour l'ensemble du pays, afin que le gouvernement prendra les précautions à prendre avant la survenance de la catastrophe. À cet égard, notre objectif est de formuler carte de subsidence pour le Liban à l'aide de différents outils PSI.

  • Titre traduit

    SAR Multi Baseline: Algorithms and Applications in Forests and Urban Areas.


  • Résumé

    Synthetic Aperture Radar (SAR) measurements are sensitive to the phase which is directly converted to distance according to the wave velocity. Prior to any MultiBaseline (MB) SAR data stack, a phase calibration is necessary to compensate for the phase residuals due to platform position or atmospheric propagation delays. Any error in allocating the platform of the SAR sensor position will lead to phase residuals that corrupt the Single Look Complex Data (SLC) and influence the focusing in the 3D space. Thus there is a need to an iterative algorithm to cancel out the phase residuals from the data stack. The problem formulation starts with the phase calibration of the data stack that is considered as the main gate to begin with SAR processing algorithms. After phase calibration of the data stack, then the scope of our work is to implement MB SAR algorithms for the remote sensing of the natural scenarios. These scenarios will be in 3D imaging of the forests and land subsidence monitoring in urban areas. The Tomography SAR (TomoSAR) is quite new technique widely used for tracking forest carbon in 3D space and time. We want to present our progress in SAR tomographic imaging at the Gabon Lope Park, and report for the status of using L-band NASA/JPL UAVSAR processor for retrieving the 3D structure of the forests, compared to the Terrestrial Laser Scanning (TLS) Lidar processor. Interferometry SAR (InSAR) and Persistent Scatterer Interferometry (PSI) are the instrumental tools in monitoring landslides and land subsidence in a broad sense. The sandy coastal areas in Lebanon are exposed nowadays to an excessive water withdrawal from groundwater wells. Those areas known with their vitality, high population inflation and crowded number of buildings are then threatened with dangerous deformations that lead to landslides and disasters. A significant need for the CNRS-L emerges aiming to have early warning systems which provide landslide and land subsidence maps for the whole country, so that the government will take precautions before the disaster occurrence. For this respect, our aim is to formulate subsidence map for Lebanon using different PSI tools.