Anomalies épigénétiques du gêne de la moesin : une cible pour de nouvelles approches thérapeutiques des cancers du sein HER2 positifs

par Anais Domingot

Projet de thèse en Physiopathologie

Sous la direction de Sandrine Bourdoulous.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de 562 Bio Sorbonne Paris Cité , en partenariat avec Institut Cochin (equipe de recherche) depuis le 28-10-2016 .


  • Pas de résumé en français disponible.


  • Pas de résumé disponible.