Rôle du recepteur ghréline dans la physiopathologie du comportement alimentaire

par Candice Marion

Projet de thèse en Physiopathologie / Neuro-endocrinologie


Sous la direction de Jacques Pantel.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de 562 Bio Sorbonne Paris Cité , en partenariat avec Centre de Psychiatrie et Neurosciences (equipe de recherche) depuis le 18-09-2014 .


  • Résumé

    Mon projet de thèse s'intéresse à un système neuro-endocrinien – la ghréline acylée et son récepteur, le GHSR – impliqué dans l'homéostasie énergétique. Nous utilisons un nouveau modèle de rat mutant pour le Ghsr afin d'évaluer la pertinence physiologique des voies de signalisation du GHSR dans le métabolisme, le comportement alimentaire homéostatique et hédonique, ainsi que la mémoire dépendante de l'hippocampe.


  • Résumé

    My PhD project is focused on a neuroendocrine system – acyl ghrelin & its receptor, the GHSR – implicated in energy homeostasis. We use a novel Ghsr mutant rat model to assess the physiological relevance of GHSR signaling pathways in metabolism, homeostatic & hedonic feeding behavior, as well as hippocampal-dependent memory.