Des enjeux psychiques de l'engagement dans les partis politiques et le militantisme des adolescents et jeunes adultes: approche psychodynamique et projective

par Clementine Chiarelli

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Francoise Neau.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Cognition, comportements, conduites humaines .


  • Résumé

    Si les partis politiques sont des institutions bien souvent qualifiées aujourd'hui de « traditionnelles » et donc de « dépassées », elles continuent malgré tout à participer au vivre-ensemble et sont, aujourd'hui encore, les principales institutions qui concourent aux élections locales et nationales, leur objectif principal étant la conquête et l'exercice du pouvoir à différents échelons. Malgré la défiance que ces institutions provoquent, notamment chez les adolescents et jeunes adultes, certains d'entre eux continuent à s'engager et à militer, parfois avec intensité, dans les organisations de jeunesse des partis politiques. Notre thèse vise ainsi à mettre en lumière les enjeux psychiques de l'engagement dans un parti politique et du militantisme à l'adolescence et au début de l'âge adulte. Pour tenter de rendre compte de ces enjeux, deux questionnements ont guidé notre investigation. Premièrement : quelles sont les modalités du fonctionnement psychique d'adolescents et de jeunes adultes qui militent aujourd'hui en France dans un parti politique et quelles seraient les éventuelles caractéristiques psychiques communes à cette population ? Deuxièmement : quels serait le rôle et l'effet de l'engagement et du militantisme dans un parti politique vis-à-vis des processus psychiques mobilisés à l'adolescence et au début de l'âge adulte chez ces sujets ? Trente-six jeunes militants, âgés de 18 à 26 ans, ont ainsi accepté sur la période allant de janvier 2015 à juin 2016, de participer à cette étude. Les organisations politiques auxquelles ces jeunes militants ont adhéré représentent l'échiquier politique dans son entier, de l'extrême gauche à l'extrême droite. Pour tenter de répondre aux questions soulevées, une méthodologie composée à la fois d'entretiens individuels semi-directifs et de tests projectifs (Rorschach et TAT) a été mise en place. Alors que les tests projectifs permettent d'appréhender avec finesse les caractéristiques du fonctionnement psychique individuel des jeunes militants, les entretiens individuels apportent des indications précieuses sur leur histoire singulière et leur parcours militant. Les résultats montrent tout d'abord une hétérogénéité des ressources et des fragilités psychiques selon les militants, ce qui nous conduit à penser qu'il n'existe pas de profil(s) psychologique(s) spécifique(s) chez ces sujets. Cependant, nous retrouvons tout de même des caractéristiques communes chez des militants appartenant au Front National, ce qui nous a permis de faire l'hypothèse qu'il existe une résonance entre ces caractéristiques psychiques et les idées et idéaux prônés par ce parti politique. La question reste de savoir pourquoi nous ne retrouvons pas le même phénomène dans les autres partis politiques et chez les militants qui s'y engagent ; une piste de réflexion est proposée dans la thèse à ce propos. De plus, à l'issue de ce travail, nous pouvons dire que le parti politique peut constituer un support plus ou moins efficace pour aménager les conflits psychiques propres à l'adolescence et au devenir adulte. L'efficacité de ce support dépend-elle alors exclusivement des ressources et des fragilités psychiques qui préexistent chez les jeunes militants ? Il semblerait que non. Cette recherche nous a en effet appris que le cadre de l'organisation politique est loin d'être contingent par rapport au fonctionnement psychique individuel des militants. Il est ainsi important de tenir compte à la fois du fonctionnement psychique tel qu'il s'est construit dans l'histoire individuelle des militants et des contraintes organisationnelles auxquelles il se confrontent, pour évaluer dans quelle mesure cet engagement a un effet mutatif ou non, d'un point de vue psychique.

  • Titre traduit

    Psychic issues of the engagement and the activism in political parties during adolescence and early adulthood: psychodynamic and projective approach


  • Résumé

    If political parties are often referred as "traditional" and therefore "outdated" institutions, they continue anyhow to participate in "living together" and are still the main institutions that compete in local and national elections. Their main target is the conquest and the exercise of power at all steps. Despite the mistrust in these institutions, especially among adolescents and young adults, some of them are still engaging and militating, sometimes intensely, in the party-political youth organizations of political parties. Our thesis aims to highlight psychic issues of the adolescents and young adults' involvement in political parties. In an attempt to take those stakes into account, two questions guided our research. Firstly, In France today, what are the psychic functioning modalities of adolescents and young adults who militate in a political party, what are their eventual common psychic characteristics? Secondly, regarding the psychic processes mobilized in adolescence and early adulthood for these subjects, what would be the function and effect of the engagement and militancy in a political party? Between January 2015 and June 2016, thirty-six young activists, aged between 18 and 26, agreed to participate in the research. Political organizations in which these young activists committed themselves represent the entire political spectrum, from the extreme left to the far right. In order to address the questions raised a methodology including both individual semi-structured interviews and projective tests (Rorschach and TAT) has been set up. While the projective tests enable us to apprehend shrewdly the characteristics of the young militants individual psychic functioning, individual interviews provide valuable insights of their personal story and their militant journey. First of all, the results show the heterogeneity of the psychic resources and fragilities according each militant, which leads us to believe that there is no specific psychological profile for this population. However, we find common characteristics among National Front activist, which conduct us to make the hypothesis of a resonance between these psychic characteristics and this political party's advocated ideas and ideals. A question remains: why don't we find the same phenomenon amongst the other political parties and related activists; in that regard, a reflection path is proposed in this thesis. Moreover, the findings of this study, allow us to state that a political party can provide a more or less effective support for the management of the psychic conflicts peculiar to the adolescence and to the adulthood. Does the effectiveness of this support exclusively depend the resources and psychic weaknesses preexisting in young activists? It would seem not. This research shows that the framework of political organization is far from contingent to the activists' individual psychic functioning. Thus, it is important to consider both the psychic functioning has been built through the individual history of the militants, and the organizational constraints they confront, in order to evaluate, from a psychic point of view, the extent to which this commitment has a mutative effect.