Etude des facteurs psychosociaux associés aux douleurs des patients en hémodialyse

par Christel Vioulac

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Aurelie Untas.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Cognition, comportements, conduites humaines .


  • Résumé

    Introduction : La douleur est un symptôme fréquent chez les patients en dialyse et qui peut être influencé par différents facteurs psychosociaux. La littérature actuelle sur le sujet ne permet pas de déterminer quels facteurs sont à prendre en compte dans ce domaine. L'objectif de cette étude était de déterminer quels facteurs psychosociaux sont associés aux douleurs ressenties par les patients traités par hémodialyse. Méthode : L'échantillon était composé de 89 patients et 5 infirmier(e)s. À l'inclusion, plusieurs variables sociodémographiques et médicales ont été évaluées ainsi que la douleur, la personnalité, les stratégies de coping, la symptomatologie anxio-dépressive, la qualité de vie et l'alliance thérapeutique. Une partie de ces variables a été ré-évaluée 2 mois plus tard. De plus, entre ces deux temps de mesure, des auto-évaluations de la douleur ont été faites lors de chaque séance de dialyse. Enfin, des entretiens individuels ont été menés auprès de 5 dyades patient-infirmier(e) visant à explorer un évènement douloureux apparu lors d'une séance de dialyse. Résultats : La douleur concerne 60% des patients, avec une sévérité et un impact sur le quotidien du patient importants. Le coping est la principale variable expliquant la douleur des patients, à l'inclusion, mais également en ce qui concerne les douleurs ressenties pendant les séances de dialyse. Par ailleurs, les résultats montrent des associations entre la douleur et l'attitude des infirmier(e)s pendant les séances. Les résultats des analyses thématiques des entretiens ont mis en avant 3 grandes thématiques. La première, le contexte de la maladie rénale, rappelle les contraintes de la maladie chez les patients. La seconde thématique fait référence à la douleur, la façon dont elle est nommée et comprise et ses caractéristiques, notamment temporelles. La troisième thématique concerne la relation patient-infirmier(e) et aborde les caractéristiques individuelles des patients (personnalité, état émotionnel), des infirmier(e)s (empathie, expérience) et les caractéristiques de leur relation (connaissance de l'autre, communication) associées à leurs interactions autour de la douleur. Conclusion : Ces résultats montrent l'importance de prendre en compte la douleur des patients traités par hémodialyse et suggèrent des pistes de prises en charge, impliquant à la fois les patients et les soignants.

  • Titre traduit

    Psychosocial factors associated with pain in patients treated by haemodialysis


  • Résumé

    Introduction: Pain is a frequent symptom in patients treated by haemodialysis, which can be influenced by several psychosocial factors. Literature on the subject does not specify which factors should be considered in this domain. The aim of this study was to evaluate which psychosocial factors are associated with pain in patients undergoing haemodialysis. Method: Our sample consisted of 89 patients undergoing haemodialysis and 5 nurses. At inclusion, medical and sociodemographic characteristics were evaluated, as well as pain, personality, coping strategies, anxiety and depressive symptoms, quality of life and therapeutic alliance. Several of these variables were re-evaluated after 2 month. In-between, patients also completed self-reported evaluations of pain during each dialysis session. Furthermore, individual interviews were conducted with 5 patient-nurse dyads to explore a pain event that occurred during a dialysis session. Results: Sixty percent of the sample experience pain. Pain severity and its daily interference are important. Coping strategies are the main variables explaining patient's levels of pain severity and interference at inclusion and pain experienced during dialysis sessions. Moreover, results show that pain is associated with nurses attitudes during dialysis sessions. The results of the thematic analysis of the interviews highlighted 3 major themes. The first one refers to the context of the renal disease and its burden on the patient's life. The second thematic deals with pain and its characteristics, such as its identity and temporality. The last theme raises the topic of the patient-nurse relationship and specifies characteristics that are associated with their interactions during a pain event (i.e. patient's personality or emotional state, nurses' empathy and work experience, patient-nurses' communication and interpersonal knowledge). Conclusion: Those results highlight the importance to consider pain in patients undergoing haemodialysis and suggest psychological interventions, involving both patients and nurses.