Modélisation du contact adhésif à l'interface entre l'os et l'implant

par Katharina Immel

Projet de thèse en Sciences de l'ingénieur

Sous la direction de Guillaume Haïat et de Vu hieu Nguyen.

Thèses en préparation à Paris Est en cotutelle avec l'Université technique de Rhénanie-Westphalie d'Aix-la-Chapelle , dans le cadre de SIE - Sciences, Ingénierie et Environnement , en partenariat avec MSME - Laboratoire de Modélisation et Simulation Multi Echelle (laboratoire) et de Biomécanique (BIOMECA) (equipe de recherche) depuis le 17-03-2017 .


  • Résumé

    Alors que les implants sont devenus courants dans les chirurgies orthopédiques et dentaires, les risques d'échec sont encore difficiles à estimer et à éviter. L'un des principaux facteurs de risque est le remodelage osseux dégradé, en raison de la localisation ou de la géométrie de l'implant, de la distribution des contraintes ou de l'état de surface à l'interface os-implant. L'objectif de cette thèse est de mieux comprendre les propriétés biomécaniques et la mécanique de l'interface os-implant, notamment au cours du processus de remodelage. En outre, les résultats seront utilisés pour concevoir des implants cliniques efficaces, ce qui optimisera la conception des implants et le développement de techniques diagnostiques et thérapeutiques. Par conséquent, des modèles numériques et semi-analytiques seront développés en étroite synergie avec des expériences.

  • Titre traduit

    Numerical modelling of adhesive contact at the bone-implant interface


  • Résumé

    While implants have become common in orthopedic and dental surgeries, the risks of failure are still difficult to estimate and to avoid. One of the main risk factors is degraded bone remodeling, due to wrong position or geometry of the implant, stress distribution, or the surface condition at the bone-implant interface. The objective of this study is to provide better understanding of the biomechanical properties and mechanics at the bone-implant interface, specifically during the remodelling process. Moreover, the results will be used to design effective clinical loading procedures of implants, which in turn will optimize implant design and the development of diagnostic and therapeutic techniques. Therefore, numerical and semi-analytical models will be developed in close synergy with experiments.