Céramiques glaçurées de Bernard Palissy : A la recherche des secrets d'un maître de la Renaissance.

par Gauthier Roisine

Projet de thèse en Chimie des Matériaux

Sous la direction de Anne Bouquillon et de Daniel Caurant.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de École doctorale Physique et chimie des matériaux (Paris) , en partenariat avec Institut de Recherche de Chimie Paris (laboratoire) , Physicochimie des Matériaux Témoins de l'Histoire (PCMTH) (equipe de recherche) et de Chimie ParisTech / École Nationale Supérieure de Chimie de Paris (ENSCP) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-11-2015 .


  • Résumé

    Les céramiques glaçurées plombifères transparentes ou opalescentes de Bernard Palissy à la Renaissance constituent aujourd'hui encore des oeuvres techniquement inimitables, tant leurs procédés chimiques et thermiques restent énigmatiques. Ce projet porte sur l'étude de compositions de verres du ternaire SiO2-Al2O3-PbO auxquels Bernard Palissy a ajouté différents agents colorants ou opacifiants. Après une analyse multi-échelle fine de glaçures superficielles d'échantillons archéologiques (composition, propriétés thermomécaniques, micro-inclusions à l'interface glaçures/substrat céramique), on cherchera à les reproduire le plus précisément possible en laboratoire en jouant sur les matières premières, les conditions de traitement thermique et le support céramique. L'impact de la concentration en certains oxydes tels que Al2O3 sur la structure des verres (approche multi-spectroscopique), leur microstructure (nature, distribution des cristaux), leurs caractéristiques physiques (viscosité, coefficient de dilatation, couleur…) et l'interaction avec le substrat seront particulièrement étudiés. L'approche allie l'analyse approfondie d'un corpus archéologique et la reproduction des systèmes chimiques et des procédés thermiques. Elle permettra de connaître les indicateurs pertinents liés aux procédés innovants et aux matières premières qui permirent à Palissy d'obtenir des composites alliant la perfection mécanique (absence de fissuration, cohésion interfaciale remarquable) à celle de l'illusion réaliste. Ils permettront enfin de définir des critères d'authentification de ses oeuvres.

  • Titre traduit

    Glazed ceramics of Bernard Palissy : looking for the secrets of a Master of Renaissance.


  • Résumé

    The high-lead glazes transparent or opalescent made by Bernard Palissy during the Renaissance still constitute technically inimitable works, so their chemical and thermal processes remain enigmatic. This project involves the study of glass compositions of the ternary SiO2-Al2O3-PbO to which Bernard Palissy added various coloring agents or opacifiers. After a fine multi-scale analysis of superficial glazes of archaeological samples (composition, thermomechanical properties, the interface glazes / ceramic substrate), we will try to reproduce them as accurately as possible in the laboratory by playing on raw materials, heat treatment conditions and ceramic support. The impact of the concentration of certain oxides such as Al2O3 on the glass structure (multi-spectroscopic approach), their microstructure (nature, distribution of crystals), their physical characteristics (viscosity, coefficient of expansion, color ...) and interaction with the substrate will be particularly studied. The approach combines in-depth analysis of an archaeological corpus and the reproduction of chemical systems and thermal processes. It will enable us to know the relevant indicators linked to the innovative processes and raw materials that allowed Palissy to obtain composites combining mechanical perfection (absence of cracking, remarkable interfacial cohesion) with that of realistic illusion. Finally, they will enable us to define criteria for the authentication of his works.