Entre le Peuple et l’État : l’identité nationale au Kirghizstan et au Turkménistan dans la période postsoviétique (1990-2016)

par Snezhana Atanova

Thèse de doctorat en Histoire, sociétés et civilisatons

Sous la direction de Catherine Poujol.

Thèses en préparation à Paris, INALCO , dans le cadre de École doctorale Langues, littératures et sociétés du monde (Paris) depuis le 01-10-2016 .


  • Résumé

    Pendant près de trente ans d'indépendance, des efforts considérables ont été faits pour créer des États nationaux au Kirghizstan et au Turkménistan. Cette étude analyse les conditions préalables, les mécanismes et les processus d'évolution de l'identité nationale au Kirghizstan et au Turkménistan à compter de l'indépendance de 1991 jusqu’en 2016 dans le contexte de la construction de deux États nationaux en Asie centrale. En explorant les critères, qui marquent l’appartenance à une communauté nationale et en prenant comme point de référence théorique les réflexions sur le "plébiscite quotidien de la nation" d'Ernest Renan et le "nationalisme banal" de Michael Billig, cette thèse tentera de répondre à la question qui - l'État ou le Peuple crée des narrations qui déterminent l'identité nationale au Kirghizstan et au Turkménistan ? Pour y répondre, nous avons analysé les narrations de l’État et du Peuple en considérant les dimensions suivantes : la langue, la politique étrangère, la religion, la culture et les traditions. Quatre études de cas sont proposées : sur les croyances religieuses et les lieux sacrés, sur le cinéma et le nation branding, sur les traditions vestimentaires et les pratiques artisanales. Notre étude s’appuie sur plusieurs missions de terrain au Kirghizstan et au Turkménistan, sur des documents d’archives et sur des données qualitatives : entretiens, observation, analyse de discours et de contenus. La thèse contribue en somme à l’étude de l’histoire du Kirghizstan et du Turkménistan et aux études qui traitent du nationalisme, particulièrement à travers la culture matérielle, dans l’Asie centrale post- soviétique.

  • Titre traduit

    Between People and State : national Identity in Kyrgyzstan and Turkmenistan in the Post-Soviet Period (1990-2016)


  • Résumé

    For almost thirty years, considerable efforts have been made to create nation-states in Central Asia. This study analyses the preconditions, mechanisms and processes related to the formation of national identities in Kyrgyzstan and Turkmenistan from 1991 to 2016, in the context of the emerging post-Soviet nation-states. By exploring issues such as national community associations with reference to Ernest Renan’s "daily plebiscite of the nation" and Michael Billig's "banal nationalism," this dissertation will attempt to answer the question of whether the State or the People determine national identity in Kyrgyzstan and Turkmenistan. This dissertation analyzes the question of State vs People by considering the following: language; foreign policy; religion; culture; and traditions. It focuses on four case studies involving religious beliefs and sacred places; cinema and nation branding; traditional clothing, handicrafts and artisanal practices. The dissertation is based on exhaustive field research in Kyrgyzstan and Turkmenistan; archival documents and qualitative data: in person interviews and observation; analysis of printed treatises and original content. This dissertation therefore contributes to enhancing the current knowledge of Kyrgyzstan and Turkmenistan’s modern history and related trends of nationalism, particularly through the prism of material culture, in the post-Soviet Central Asia with non-biased objective primary source analysis.