Alimentation et hypertension chez les femmes dans les cohortes E3N et ESMaestras

par Paola Villaverde Montes De Oca

Projet de thèse en Santé publique - épidémiologie

Sous la direction de Fabrice Bonnet et de Martin Lajous.

Thèses en préparation à Paris Saclay en cotutelle avec l'Institut National de Santé Publique (Instituto NACIONAL de Salud Pública INSP) , dans le cadre de École doctorale Santé Publique (2015-.... ; Kremlin-Bicêtre, Val-de-Marne) , en partenariat avec CESP - Centre de recherche en Epidemiologie et Santé des Populations (laboratoire) , Générations et santé (Mode de vie, gènes et santé : épidémiologie intégrée trans-générationnelle) (equipe de recherche) et de Université Paris-Sud (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-09-2014 .


  • Résumé

    L'hypertension est considérée comme le premier facteur de risque de survenue des maladies cardiovasculaires. D'après le rapport de l'Organisation Mondiale de la Santé sur les facteurs de risque cardiovasculaire, l'hypertension artérielle est responsable de 18 % des décès dans les pays riches et de 45 % des décès cardiovasculaires et génère de lourds handicaps liés aux accidents vasculaires cérébraux (AVC), à la démence, à l'insuffisance cardiaque et à l'insuffisance rénale chronique. L'alimentation est un facteur de risque modifiable qui peut prévenir ce type des maladies. C´est ainsi que depuis plusieurs décennies différents études se sont intéressé au lien entre l'alimentation et la santé. En particulier, des aliments comme les produits laitiers ont attiré l'attention de chercheurs pour la relation entre sa consommation et le risque de maladies cardiovasculaires. Les produits laitiers contiennent des nutriments comme des minéraux, des vitamines, des antioxydants et des protéines de facile digestion. Ces nutriments sont considérés comme sains et protecteurs face à l'hypertension. Toutefois, les produits laitiers sont composés de nutriments comme le sodium et les graisses saturées. Les régimes riches en graisses et en particulier en graisses saturées peuvent augmenter le risque de maladie cardiaque et de l'hypertension aussi. Ces produits aussi contiennent des antioxydant, le stress oxydatif est devenu un mécanisme important relié au développement de cette pathologie. Plusieurs études se sont intéressées à la relation entre la consommation de certains antioxydants, considérés individuellement, et la pression artérielle, montrant de manière cohérente une association inverse, cependant il y n´a pas des études sur la capacité antyoxidante du régime et l'hypertension. C´est ainsi qu´on envisage étudier deux sujets, l´association entre la consommation des produits laitiers et l´hypertension aussi que l´association entre la capacité antyoxidante totale de l'alimentation et l´hypertension.

  • Titre traduit

    Diet and hypertension among women


  • Résumé

    Hypertension is considered the first risk factor of occurrence of cardiovascular diseases. According to the report of the World Health Organization on cardiovascular risk factors, high blood pressure is responsible for 18% of deaths in rich countries and 45% of cardiovascular deaths and generates serious disabilities related to cerebrovascular, dementia, heart failure and chronic renal failure. Diet is a modifiable risk factor that can prevent this type of disease. Dairy products has been consume for a long while. Dairy products provide an easily accessible matrix, rich in a large variety of nutrients like minerals, vitamins, antioxidants and easy digestible proteins. These nutrients are considered as healthful and protectors against hypertension. However dairy products can contribute significant amounts of sodium, cholesterol and saturated fat to the diet. Diets high in fat and especially in saturated fat can increase the risk of heart disease and also hypertension. Despite the fact that mechanisms underlying hypertension are not yet fully elucidated, a large amount of evidence shows that oxidative stress plays a central role in its pathophysiology. Many studies were interested in the relation between antioxidants and hypertension but in an individually way, however they did not evaluate the relation between the total capacity oxidant and the hypertension risk We aim with this project to study the association between the dairy products intake and the hypertension risk in two different cohorts and we are also interested to analyze the association between the total antioxidant capacity and the risk of hypertension among women in the E3N cohort study.