Trois essais sur l'économie de la migration

par Marlon Seror

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Flore Gubert.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) , en partenariat avec PSE - Paris Jourdan Sciences économiques (laboratoire) et de École normale supérieure (Paris ; 1985-....) (établissement opérateur d'inscription) .


  • Résumé

    La migration est à la fois le symptôme de frictions spatiales et leur remède. Cette thèse se compose de trois articles en économie du développement, dont chacun tisse deux fils directeurs : la migration, sous des aspects inexplorés, et son influence sur diverses formes de frictions. Le premier chapitre s'intéresse à la relation entre migrants internationaux et foyers d'origine. Il met en lumière l'importance, pour les envois de fonds et les investissements, des croyances des migrants et de l'asymétrie d'information, aggravée par la distance, entre migrants et destinataires de ces envois. Le deuxième chapitre explore la transformation de l'économie d'accueil sous l'effet d'un afflux de migrants venus des campagnes en ville, en Chine. Il mesure d'abord leur impact sur le marché du travail à destination, puis examine comment ils affectent l'allocation des facteurs de production et les contraintes rencontrées par les entreprises sur les marchés du travail et du capital. Le troisième chapitre étudie l'impact sur le long terme d'un vaste programme d'industrialisation réalisé en Chine, et montre un retour de fortune. Ce renversement est imputé aux distorsions introduites sur le marché du travail local par la présence de grands complexes manufacturiers. Ce chapitre met en évidence le rôle de la migration pour surmonter ces imperfections et amener l'étape ultérieure de la transformation structurelle : le passage de l'industrie lourde à la production de biens de consommation et de services.

  • Titre traduit

    Three Essays on the Economics of Migration


  • Résumé

    Migration is both the sign of spatial frictions and their solution. This thesis combines three essays in development economics, each of which weaves two main threads together: unexplored aspects of migration and how it interacts with different forms of friction. Chapter I deals with the relationship between international migrants and their households of origin. It sheds light on the importance for remittances and investments of migrants' beliefs and the information asymmetry between remittance senders and recipients that distance aggravates. Chapter II explores the transformation of the receiving economy due to an influx of rural-to-urban migrants in China. It first quantifies the effect of immigrants on the labor market at destination, and then investigates their impact on the reallocation of production factors and factor-market constraints faced by urban firms. Chapter III focuses on the long-term impact of a large industrialization plan in China. It reveals a reversal pattern due to the distortions in local labor markets induced by the presence of big plants. It highlights the role of migration in overcoming such imperfections and in bringing about the later stage of structural transformation—from heavy industry to consumption goods and services.