Nanosystèmes polymères pour la libération contrôlé de la warfarine : conception et évaluation biologique.

par Ines Msolli

Thèse de doctorat en Genie biologique et médical

Sous la direction de Raoui mounir Maaroufi.

Thèses en préparation à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Galilée (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) depuis le 07-11-2012 .


  • Résumé

    Dans ce travail de thèse, nous avons synthétisé des dérivés de poly(acide (R,S)-3,3- diméthylmalique) (PDMMLA). Les copolymères de PDMMLA sont composés principalement de deux monomères: un monomère hydrophobe contenant un groupement hexylique et un monomère hydrophile contenant un groupement acide. Grâce à la proportion de chaque monomère dans le copolymère final, la balance hydrophile/hydrophobe est ajustée. Donc six copolymères ont été obtenus: trois copolymères statistiques PDMMLAHn-co- Hex100-n et trois copolymères à blocs PDMMLAHn-b-Hex100-n. Ces copolymères sont à l’origine de nanoparticules sans et avec un principe actif. La Warfarine a été encapsulée à la fois avec des nanoparticules de PDMMLAHn-co-Hex100-n et de PDMMLAHn-b-Hex100-n. Les nanoparticules formées sont caractérisées afin d'en déterminer la forme, la taille et la charge de surface. Donc des nanoparticules de forme sphérique, ayant une taille inférieure à 100 nm et ayant une charge de surface inférieure à -30 mV ont été obtenues. Les nanoparticules de PDMMLAH30-co-Hex70, ont été choisies pour étudier la libération contrôlée de la warfarine dans des conditions de température et de pH physiologiques. Les résultats obtenus montrent une libération lente et progressive de la warfarine à partir des systèmes nanoparticulaires ainsi conçus et réalisés. De tels systèmes nanoparticulaires à base de dérivés amphiphiles du PDMMLA offriraient ainsi des outils d'intérêt pour l'encapsulation et la libération contrôlée de nombreux principes actifs hydrophobes tels que le dérivé coumarinique inhibiteur de la thrombine (DCBC) dont l'activité antithrombine en système purifié est plus élevée que celle de l'argatroban.

  • Titre traduit

    Polymer nanosystems for the controlled release of Warfarin : design and biological evaluation.


  • Résumé

    In this work we synthesized derivatives of poly((R,S)-3,3-dimethylmalic acid) (PDMMLA). PDMMLA copolymers are mainly composed of two monomers: a hydrophobic monomer containing a hydroxyl group and a hydrophilic monomer containing an acid group. Due to the proportion of each monomer in the final copolymer, the hydrophilic / hydrophobic balance is modulated. Thus, six copolymers were obtained: three random copolymers PDMMLAHn-co- Hex100-n and three block copolymers: PDMMLAHn-b-Hex100-n. These copolymers are at the origin of nanoparticles without and with an active principle. Warfarin, which has been successfully encapsulated with both PDMMLAHn-co-Hex100-n and block, copolymer nanoparticles: PDMMLAHn-b-Hex100-n. The formed nanoparticles showed fairly high encapsulation efficiency for both types of copolymers. The PDMMLA nanoparticles are characterized in order to determine their shape, size and surface charge. Thus nanoparticles of spherical shape, having less than 100 nm size and having a surface charge of less than -30 mV have been obtained. The PDMMLAH30-co-Hex70 nanoparticles were chosen to study the controlled release of warfarin under physiological temperature and pH conditions. Obtained results show a slow and progressive release of warfarin. Such nanoparticulate systems based on amphiphilic derivatives of PDMMLA would thus offer tools of interest for the encapsulation and controlled release of many hydrophobic active principles such as the coumarin derivative thrombin inhibitor (DCBC) whose antithrombin activity in purified system is higher than that of argatroban.