Contrainte expérimentale sur la rhéologie au cours des réactions d'éclogitisation

par Sarah Incel

Projet de thèse en Sciences de la Terre et de l'environnement

Sous la direction de Alexandre Schubnel et de Timm John.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de École doctorale Sciences de la terre et de l'environnement et physique de l'univers (Paris) , en partenariat avec Ecole normale supérieure (Paris ; 1985-....). Laboratoire de géologie (laboratoire) et de École normale supérieure (Paris ; 1985-....) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2013 .


  • Résumé

    Les changements des phases sont très importants pour la formation et la propagation des tremblements de terre intermédiaires et profonds dans les zones de subduction. La manière comment des réaction métamorphiques peuvent changer la rhéologie des roches en profondeur est pas encore compris. L'objective de cette thèse est d'analyser si des réactions métamorphiques dans des schistes bleus et granulites peuvent déclencher des tremblements de terre intermédiaire.

  • Titre traduit

    Experimental constraints on rheology change during eclogite facies reactions


  • Résumé

    Phase transformations play a major role in the genesis and propagation of subduction earthquakes. The way mineral reactions modify the deformation regime of deep rocks are yet poorly understood. A set of experiments will be performed in order to characterize the mechanics and rheology of the oceanic and continental crusts during eclogitization. The project also involves a field study (Western Gneiss Region, Norway) to link laboratory microstructures with structures observed in natural rocks.