La formation à la mise en scène : Quelle formation pour quelle conception de la mise en scène? Une comparaison entre les sections mise en scène dans quelques écoles d'art dans les pays germanophones et francophones européens

par Anna katharina Stalder

Projet de thèse en Etudes cinématographiques et audiovisuelles

Sous la direction de Anne-Françoise Benhamou.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de Arts et Médias , en partenariat avec Théorie et histoire des arts et des littératures de la modernité (Paris) (laboratoire) et de École normale supérieure (Paris ; 1985-....) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2014 .


  • Résumé

    La première section de mise en scène d'une école d'art dans un pays germanophone a été ouverte en 1928 à Vienne, par Max Reinhardt, en même temps que la section de jeu. En France, la première section de mise en scène s'est créée au sein de l'école du TNS à Strasbourg (école fondée en 1954) en 2001, suivie de très près par celles de l'ENSATT à Lyon (2002) et la HETSR à Lausanne (2013). Quels développements du fonctionnement du théâtre et de l'esthétique de la mise en scène et du côté allemand et du côté français, ont fait que la formation à la mise en scène (par des écoles dédiées dans l'espace germanophone; par la pratique du jeu dans l'espace francophone) se soit présentée de deux manières si fondamentalement différentes? J'étudierai aussi les influences réciproques entre la formation et les esthétiques de mise en scène qui dominent dans les différents pays, ainsi que le changement de paradigme dans l'enseignement supérieur artistique suite aus réformes de Bologne et l'essor de la recherche-création.

  • Titre traduit

    Directing training: Which training for which conception of directing? A comparison between directing departments in some art schools in German- and French-speaking European countries


  • Résumé

    The first directing department in a fine arts school in a German-speaking country was opened in 1928 in Vienna, by Max Reinhardt, at the same time as the drama school. In France, the first directing department was created in the TNS drama school in Strasbourg (a school that was founded in 1954) in 2001, followed up by the department in the ENSATT in Lyon (2002) and the one in the HETSR in Lausanne (Switzerland) in 2013. Which developpment of theater organisation and directing esthetics, as in France as in Germany, mada that directing training (schools dedicated to that in German-speaking countries; by being actor·actress in French-speaking countries) developped thus differently? I will also examine the mutual influences between training and directing esthetics predominant in the different countries, as well as the paradigm change in artistic higher education further to the Bologna reforms and the thriving of practise as research.