Comparaisons de la croissance des pays avancés et émergents

par Brendan Vannier

Projet de thèse en Analyse et politique économiques

Sous la direction de Daniel Cohen.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de EPS - Economie Panthéon-Sorbonne , en partenariat avec PSE - Paris Jourdan Sciences économiques (laboratoire) et de Ecole normale supérieure (établissement de préparation de la thèse) depuis le 02-02-2015 .


  • Résumé

    La thèse s'intéresse à différents aspects de la croissance des pays et compare pour cela l'expérience des économies émergents et en développement à celle des pays avancés. Elle se focalise principalement sur deux aspects. Le premier est l'occurrence des crises financières au cours du cycle économique. En comprenant plus en détail les différences de séquençage des crises financières entre pays, il s'agit d'étudier l'exo/endogénéité du cycle économique et des crises financières. Le deuxième aspect se concentre sur le processus de transformation structurelle et comment la mondialisation a pu impacter ce processus dans les pays émergents et en développement par rapport aux pays avancés. Au delà d'une comparaison de ces aspects de la croissance des pays, un lien sous-jacent que recoupent ces études, il s'agit d'éclaircir certains mécanismes qui peuvent avoir un aspect sur la volatilité de la croissance des pays (crises financières, spécialisation dans des secteurs plus volatiles).

  • Titre traduit

    Comparison of growth features between Advanced and Emerging Economies


  • Résumé

    This PhD aims at looking at different features of growth by comparing the past experience of emerging and developing economies with that of advanced economies. It focuses on two particular aspects. The first one is the occurrence of Financial Crisis over the Business Cycle. By understanding the differences in sequencing of financial crisis between countries, the final aim is to study the exo/endogenous character of the Business Cyle and of Financial Crisis. The second aspect considers the structural change process and aims at studying how globalization may have impacted this process in emerging and developing economies with respect to advanced ones. Beyond a comparison of particular aspects of growth between countries, an underlying link between the projects refers to different mecanisms linked to growth volatility (financila crisis, specialization in more or less volatile sectors).