Etudes des propriétés de translocation des homéoprotéines et des peptides pénétrants

par Sébastien Cardon (Cardon-Lamarre)

Projet de thèse en Chimie Moléculaire

Sous la direction de Sandrine Sagan.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de École doctorale Chimie moléculaire de Paris-Centre , en partenariat avec Laboratoire des Biomolécules (laboratoire) et de École normale supérieure (Paris ; 1985-....) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2014 .


  • Résumé

    L'objectif de cette thèse consiste à analyser les mécanismes d'internalisation au niveau moléculaire et cellulaire d'homéoprotéine et de peptides pénétrants. Au niveau moléculaire, la troisième hélice de l'homéodomaine de ces protéines, composée de 16 acides aminés représente la séquence minimale d'internalisation et a permis l'identification, il y a une vingtaine d'années, du premier peptide vecteur (Cell-penetrating peptide, CPP), la pénétratine. La première étape d'internalisation correspond au recrutement des homéoprotéines par des composants de la membrane, tels les glycosaminoglycanes5 (GAG) qui pourraient être à l'origine de l'initiation du processus d'internalisation avant que la protéine puisse interagir avec la membrane lipidique. Afin d'étudier ses hypothèses l'homéoprotéine naturelle ainsi que des mutants seront étudiés. il faudra ensuite déterminer la capacité d'internalisation de différentes construction et effectuer des études thermodynamiques pour obtenir l'affinité des constructions en interaction avec des modèles membranaire et des mimes de GAG. Cela permettra de mieux comprendre quelle partie de la protéine joue un rôle essentielle dans les mécanismes d'internalisation. Des Etudes RMN seront aussi effectuées pour connaitre la conformation adoptée par la protéine lors de son entré dans la cellule.

  • Titre traduit

    Insights into the translocation properties of homeoproteins and derived cell-penetrating peptide


  • Pas de résumé disponible.