Hegel, le langage et les Lumières

par Laura Paulizzi

Projet de thèse en Philosophie

Sous la direction de Jean-Claude Monod et de Paolo Quintili.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres en cotutelle avec l'Università degli Studi di Roma Tor Vergata , dans le cadre de Ecole transdisciplinaire Lettres - Sciences , en partenariat avec PAYS GERMANIQUES (laboratoire) et de Ecole normale supérieure (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    Mon projet de thèse envisage d'analyser le passage du sens commun à la connaissance philosophique, en étudiant le passage du langage ordinaire au langage philosophique- spéculatif chez Hegel, lequel se réalise dans la Phénoménologie de l'esprit avec l'élaboration de la proposition spéculative . En allant plus loin des conclusions hégéliennes, et afin de definir cette transition dialectique-langagière en tant que fondement, tout comme moment constitutif de la conscience même, on se propose d'insérer le passage même dans la réflexion heideggerienne de l'existence authentique . D'une part on enlève à ce fondement, que Hegel avait annoncé comme absolu dans sa Science de la logique, exactement son caractère d'absolu, car la naissance de la pensée coïncide avec la naissance du langage ; de l'autre le passage du langage ordinaire, commun, au langage philosophique peut coïncider avec l'abandon du bavardage pensé chez Heidegger dans Être et temps comme le parler quotidien du Dasein, en faveur d'une dimension authentique de l'existence, de l'ouverture à l'expérience originaire de l'être (ἀρχή), donc à la compréhension philosophique.

  • Titre traduit

    Hegel, the language and the Enlightenment


  • Résumé

    My thesis project intends to analyze the transition from common sense to philosophical knowledge, studying the passage of ordinary language to speculative language in Hegel, which is realized in the Phenomenology of Spirit with the preparation of the speculative sentence. Going further Hegelian conclusions, and to define the dialectic-language transition as the basis, as constitutive moment of awareness, it is proposed to insert the same passage in Heidegger's thinking of authentic existence. On the one hand it takes away this foundation, Hegel announced as absolute in his Science of Logic, exactly its absolute character, for the birth of thinking coincides with the origin of language; furthermore the passage of ordinary language in the philosophical language may coincide with the abandonment of superficial chatter that Heidegger expresses in Being and Time as the daily talk of Dasein, in favor of an authentic dimension of existence, openness to experience native to Being (ἀρχή), so to philosophical understanding.