Vers une poétique de la lecture

par Qichao Wang

Projet de thèse en Langues et littératures

Sous la direction de Dominique Combe.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de Ecole transdisciplinaire Lettres - Sciences , en partenariat avec La République des Savoirs : Lettres, Sciences, Philosophie (laboratoire) et de Ecole normale supérieure (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    Inscrit dans la lignée de recherche inaugurée à la fin des années soixante par la poétique structurale (Genette, Todorov et Charles), notre travail vise à continuer d'approfondir la réflexion théorique sur la recherche littéraire à travers une étude comparative des principales théories existantes sur la lecture (Eco, Iser, Charles et Riffaterre). Motivé par un souci proprement épistémologique, notre projet d'une poétique de la lecture s'enracine au fond dans un vaste domaine transdisciplinaire : sa visée éminemment synthétique et son riche corpus théorique conduisent sans doute à une confrontation fructueuse entre la poétique structurale, la sémiotique générale et l'esthétique littéraire. À la lumière de cette poétique qui se centre sur la lecture littéraire comme processus de communication, les discours critiques d'inspirations méthodologiques différentes peuvent enfin trouver à la fois leur validité et leur limite, d'où nous croyons apercevoir une possibilité de mieux délimiter la dimension scientifique de la recherche en littérature.

  • Titre traduit

    Towards the poetics of reading


  • Résumé

    Following the research direction inaugurated at the end of the sixties by the structural poetics (Genette, Todorov and Charles), this work aims at continuing to deepen the theoretical reflection on literary research through a comparative study of the main existing theories of reading (Eco, Iser, Charles and Riffaterre). Especially motivated by an epistemological concern, the project " poetics of reading " is deeply rooted in a vast transdisciplinary domain : its eminently synthetic aim and its rich theoretical corpus lead undoubtedly to a fruitful confrontation between the structural poetics, the general semiotics and the literary aesthetics. In the light of this poetics which focus on literary reading as a process of communication, critical discourses of different methodological inspiration can finally find both their own validity and imit, and we see exactly from there a possibility of better delimiting the scientific dimension of the research in literature.