PROFONDEUR ET MOUVEMENT: La dynamique de l'expression dans la philosophie de Maurice Merleau-Ponty

par Qihui Shao

Projet de thèse en Philosophie

Sous la direction de Emmanuel De saint aubert.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de École doctorale École transdisciplinaire Lettres/Sciences (Paris) , en partenariat avec PAYS GERMANIQUES (laboratoire) et de École normale supérieure (Paris ; 1985-....) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-09-2015 .


  • Résumé

    Ce travail de thèse propose de traiter le problème de l'expression en se concentrant sur deux concepts critiques : « profondeur » et « mouvement ». Nous envisageons de mettre au jour à travers ces deux notions la dynamique intrinsèque du jeu expressif entre les dimensions visible et invisible de la chair, et d'y reprendre l'« altérité » et la « puissance interne » qui sont subordonnées dans la plupart des cas à l'« ontologie classique ». Par cette approche nous évaluerons aussi le dépassement philosophique merleau-pontien au-delà de cette ontologie, par comparaison avec d'autres conceptions classiques de l'expression, et à la lumière des réinterprétations contemporaines de celles-ci, notamment chez Deleuze. Notre projet a pour but ainsi, d'une part, d'examiner respectivement comment évoluent les deux concepts aux différents moments de la pensée merleau- contienne, dans laquelle les possibilités de l'expression du sens se donnent, et d'autre part, de montrer comment Merleau-Ponty modifie, en faisant référence aux sources diverses telles que la littérature et la psychanalyse, ces deux concepts qui sont plus déguisés que totalement négligés chez les précurseurs de l'expressionnisme dans l'histoire de la philosophie. En outre, ces deux notions n'avancent jamais comme lignes parallèles indifférentes l'une à l'autre, mais ils forment plutôt un couple conceptuel s'entrelaçant qui joue ensemble dans la genèse d'une chair créative, productive, et significative. Quoique cette dynamique soit sans doute plus explicitement formulée dans les oeuvres tardives de Merleau-Ponty, nos recherches l'aborderont aussi à partir des écrit. Dès les interrogations sur la perception et sur ses conditions dans la Phénoménologie de la perception, et même dès ses premiers projets de thèse dans les années trente, la question de la profondeur et le mouvement sont déjà abordés, sous la forme, d'un côté, de l'espace et de la spatialité du corps propre, de l'autre, du mouvement et de la motricité. Tout cela nous permet de porter l'attention sur l'agencement interne d'un être expressif ou d'un monde « comme lieu de signification ». C'est pour cette raison que malgré la transformation apparente de son sujet, du corps en chair, nous pouvons cependant affirmer que Merleau-Ponty essaie continûment de donner une interprétation plausible de l'expression au cours du développement de sa pensée ontologique.

  • Titre traduit

    Depth and movement: the dynamic of the expression in the philosophy of Maurice Merleau-Ponty


  • Résumé

    My dissertation propose to deal with the problem of the expression by concentrating on two critical conception: <depth> and <movement>. I would like to elaborate via the two notions the intrinsic dynamic of the expressive activities between the visible and invisible dimensions of the flesh, and to bring back to life the <alterity> and the <internal power>which are subordinate in the most part of cases of the classical ontology. By means of this approach, I will also examine the aspects beyond the classical ontology realized by the merleau-pontian philosophy, with the comparison to other classical conceptions of the expression, and in light of the contemporary reinterpretations of these conceptions, especially in Deleuze.