Chiffrement des masses de données.

par Romain Gay

Projet de thèse en Mathématiques

Sous la direction de Michel Ferreira Abdalla.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de École doctorale de Sciences mathématiques de Paris Centre (Paris) , en partenariat avec LIENS - Laboratoire d'informatique de l'École normale supérieure (laboratoire) et de École normale supérieure (Paris ; 1985-....) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    Nous vivons au temps des “Big-Data”, où beaucoup de donnés sont générées, collectées et stockées autour de nous. Si aucune mesure n'est prise pour protéger ces données, nous risquons de vivre sous surveillance numérique, dans un futur Orwellien. Malheureusement, les systèmes de chiffrement traditionnels n'ont pas l'expressivité nécessaire aux applications qui mettent en jeu des données volumineuses et complexes. Le chiffrement fonctionnel est un nouveau paradigme pour le chiffrement à clé publique qui permet un accès plus fin aux données chiffrées. Par exemple, il permet de spécifier une procédure de déchiffrement dans le chiffré de sorte que seuls les individus qui satisfont la procédure peuvent déchiffrer ; ou encore, il permet d'associer des mots-clés à chaque clé secrète de sorte que la clé secrète ne puisse déchiffrer seulement des documents contenant le mot-clé.

  • Titre traduit

    Encryption for big data.


  • Pas de résumé disponible.