Une question de double allégeance? Transformations des positions juives dans la France des années 1960.

par Katharina Hey

Projet de thèse en Histoire des mondes modernes et contemporain

Sous la direction de Michel Espagne.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres en cotutelle avec Ludwig Maximilien Universitat , dans le cadre de École doctorale École transdisciplinaire Lettres/Sciences (Paris) , en partenariat avec Sciences, Arts, Création, Recherche (laboratoire) et de École normale supérieure (Paris ; 1985-....) (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2013 .


  • Résumé

    Le projet de recherche étudie la question des transformations des positions juives (trans-)nationales entre la France et Israël de 1962 à 1967 en abordant les sujets du (post-)colonialisme français ainsi que les possibles loyautés nationales et la renaissance d'une identité juive religieuse. La guerre d'Algérie (1954-1962) représente la décolonisation française tandis que la guerre des Six Jours (1967) une étape importante de la construction de l'état-nation israélien. L'arrivée des rapatriés juifs de l'Afrique du Nord en 1962 est discutée comme preuve de loyauté française. Cette migration remet la religion juive en avant et mène les Français juifs à une réidentification avec le judaïsme. Une nouvelle loyauté religieuse se crée. Par conséquent, la guerre des Six Jours est discutée comme moment-clé de la mise en question des loyautés nationales qui mène à une identité diasporique et l'alya. Cette transformation est analysée à travers les prises de positions d'intellectuels juifs français.

  • Titre traduit

    A question of double allegiance? Transformation of Jewish positions in France in the 1960s.


  • Résumé

    The Ph.D. project focusses on the question of Jewish and (trans-)national self-positioning between France and Israel during the aftermath of the French colonial empire, regarding religion and colonialism at the turning points of Algerian (1954-1962) and Six Day War (1967).