Intégration multisensorielle pour le timing d'une action

par Ljubica Jovanovic

Projet de thèse en Sciences cognitives

Sous la direction de Pascal Mamassian.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de Cerveau, cognition, comportement , en partenariat avec LABORATOIRE DES SYSTÈMES PERCEPTIFS (laboratoire) et de Ecole normale supérieure (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    Nous avons récemment montré que lorsqu'une action vient en réponse à des informations en provenance de plusieurs sens, cette action est en moyenne plus rapide que si elle n'était provoquée que par l'un des sens pris individuellement, mais le moment de cette action est aussi plus variable d'essai en essai (Otto & Mamassian, 2012). Dans ces études, les signaux en provenance de chaque modalité sensorielle étaient arbitraires, alors que dans le monde naturel, les signaux sensoriels tendent à être informatifs d'une dimension commune (par ex. la position) et reliés à un même objet. Par ailleurs, dans la pluspart des études qui s'intéressent aux temps de réponse, la précision n'est pas un problème parce que les stimuli sont présentés bien au-dessus du seuil et la performance est proche de la perfection. Cependant, la situation est plus complexe lorsque les stimuli sont proches du seuil, puisque d'autres études ont montré de manière consistente un accroissement de la sensibilité lorsque plusieurs signaux sensoriels sont disponibles (Ernst & Banks, 2002). Curieusement, dans ce dernier cas, les temps de réponse ne sont pas analysés. Le but de cette thèse est de combler ces deux lacunes dans la litérature. Selon un premier axe de recherche, nous évaluerons l'importance d'un objet commun comme la source de multiple signaux sensoriels pour le timing d'une action. L'action choisie pourra être soit manuelle (un pointage vers une cible ou la pression d'une clé) soit un mouvement oculaire saccadique. Selon un second axe de recherche, nous analyserons à la fois les temps de réponse et la précision d'une décision pour des stimuli proches du seuil, avec pour but de chercher si un seul cadre théorique peut expliquer ces deux variables dépendantes

  • Titre traduit

    Integration of multiple senses for the timing of an action


  • Résumé

    An action driven by multiple senses is performed on average faster than when senses are taken individually, but the timing is more variable across trials (Otto & Mamassian, 2012). In these studies, the signals from each sensory modality were arbitrary, whereas in the natural world, the sensory signals tend to be informative to a common dimension (eg. position) and connected to the same object. Also, in studies concerned with response time, accuracy is not a problem because the stimuli are presented well above the threshold and the performance is close to perfection. The aim of this thesis is to fill these gaps in the literature. According to one line of research, we will evaluate the importance of a common object as the source of multiple sensory signals to the timing of an action. The chosen action can be either manual (pointing towards a target or pressing a key) a saccadic eye movement. In a second line of research, we will analyze both the response time and accuracy of a decision to close the threshold stimuli, with the aim to investigate whether a single theoretical framework can explain these two dependent variables.