Migration, éducation et inégalités de revenus en Chine au début du XXIème siècle

par Paul Dutronc (Dutronc-postel)

Projet de thèse en Analyse et politique économiques

Sous la direction de Marc Gurgand.

Thèses en préparation à Paris Sciences et Lettres , dans le cadre de EPS - Economie Panthéon-Sorbonne , en partenariat avec Paris-Jourdan Sciences Économiques (laboratoire) et de Ecole normale supérieure (établissement de préparation de la thèse) depuis le 01-10-2015 .


  • Résumé

    L'objet de cette thèse sera d'étudier les mécanismes qui président aux évolutions de la distribution des revenus en Chine depuis le début des années 2000. Le niveau et la distribution des revenus chinois évoluent très rapidement, dans un contexte de croissance économique très élevée et de creusement des inégalités (interprovinciales, intraprovinciales, entre milieux ruraux et urbains, etc), alors que l'appareil législatif et administratif chinois est confronté aux contraintes de plus en plus cruciales que l'héritage de la période maoïste fait peser sur la mobilité des personnes, des capitaux et des droits de propriété, contraintes incarnées dans le système de permis de résidence ("hukou").

  • Titre traduit

    Migration, education and income inequalities in China in the early 21st century


  • Résumé

    L'objet de cette thèse sera d'étudier les mécanismes qui président aux évolutions de la distribution des revenus en Chine depuis le début des années 2000. Le niveau et la distribution des revenus chinois évoluent très rapidement, dans un contexte de croissance économique très élevée et de creusement des inégalités (interprovinciales, intraprovinciales, entre milieux ruraux et urbains, etc), alors que l'appareil législatif et administratif chinois est confronté aux contraintes de plus en plus cruciales que l'héritage de la période maoïste fait peser sur la mobilité des personnes, des capitaux et des droits de propriété, contraintes incarnées dans le système de permis de résidence ("hukou").